AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cécile
Novice


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 11 Mar - 16:09

Un superbe film à voir :

http://www.ecranlarge.com/critique-cinema-1132.php


et aussi : Bahia Ville Basse / Cidade Baixa

http://www.cinemotions.com/modules/Interviews/interview/7621

Cécile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 11 Mar - 17:27

La critique qui suit le lien donne vraiment envie de voir cette Maison de Sable !

D'ailleurs, quels sont les films brésiliens que vous avez aimé ? Pour ma part, j'ai toujours eu un peu de mal avec le cinéma brésilien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile
Novice


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 11 Mar - 18:06

En dehors des films sur la musique, comme ça, me viennent quelques titres :

1- Central do Brasil, que j'ai revu 3 fois sans me lasser

2- Dona Flor i se dois maridos :
http://www.films-sans-frontieres.fr/detail.asp?idfilm=230

qui est une petite merveille, et en plus, c'est tiré d'un livre de Jorge Amado

3- Cidade de Deus, qui m'a fait une grande impression
http://www.filmdeculte.com/film/film.php?id=455

Mais je ne connais pas encore beaucoup le cinéma brésilien, il y en a sûrement beaucoup d'autres à découvrir.

Cécile


Dernière édition par le Dim 11 Mar - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 11 Mar - 19:24

Merci pour les liens Cécile, je suis totalement inculte en ciné brésilien, mais quand j'aurai un peu plus de budget, j'achèterais tout ça (car évidemment ma médiathèque n'a pas grand chose en rayon Rolling Eyes)...
Revenir en haut Aller en bas
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 12 Mar - 21:31

Citation :
Mais je ne connais pas encore beaucoup le cinéma brésilien, il y en a sûrement beaucoup d'autres à découvrir.

Là, c'est vraiment la grande farce de la fameuse "année du Brésil". Je m'étais dit que j'allais enfin savoir ce qu'était le Cinéma Novo.
Bon, il y a bien eut une rétrospective Glauber Rocha à Paris en 2005, mais au niveau de la province, ce fût la misère totale. Pas un film n'a circulé !! Quand aux éditions DVD, je crois qu'on attendra longtemps... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 12 Mar - 23:32

Oui ou alors il faudra se taper des Z1 avec au mieux un sous-titrage en anglais, et au pire aucun sous-titres quoi... Rolling Eyes

bah je connais ça, avec Rosi par exemple, allez trouver ses films des années 70 avec sous titrage en français, vous m'en direz des nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 0:49

J'avais vu quelques films du Cinema Novo il y a une quinzaine d'années... Il étaient vraiment trés étranges, trés froids, trés cruels aussi. Et trés politiques il me semble aussi. J'en garde peu de souvenirs en fait. J'aimerais bien en revoir maintenant.
Introuvables en DVD ?
Et ces films ont-il été importants au Brésil, ou juste du cinéma pour les élites européennes (reproche qui revient souvent...) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 1:03

Tu connais vraiment tout en matière en cinoche Shocked (un vrai geek !), si jamais tu as des VHS de films brésiliens rares je suis preneur ! Wink (en échange de ce que tu veux...)

tu connais le chemin :
http://bossa-nova.forumactif.com/msg.forum?mode=post&u=2
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 1:40

Ben justement non pour le cinéma brésilien : j'en ai vu 4 ou 5 au ciné club... Je ne sais même plus lesquels ! Et je n'avais quasiment rien compris. Il y a toute une mythologie dans le Cinema Novo autour des cangaceiros, du Sertao qui me passait à l'époque largement au dessus. Il ne me reste qu'une impression générale d'étrangeté et de grande cruauté, et c'est pour cela que j'aimerai bien en revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 1:46

Salut Cécile,

Des films dont tu parles, celui que j'aime le plus c'est "Dona Flor", puis "Central do Brasil" (très humain, mais un peu "mélo" tout de même).
"Cidade de Deus, je n'aime pas vraiment, même si je reconnais le talent du réalisateur (confirmé dans "The Constant Gardener").
"La Cité de Dieu", pour moi ça fait trop "videoclip aux images chocs" (le réalisateur, ce n'est pas un hasard, est l'un des plus grands publicitaires du pays).

Charles et Christian, le Cinéma Novo a eu (et a) beaucoup d'importance au Brésil, même si on peut dire qu'il s'agit d'un cinéma "intello".
Des films comme "Vidas Secas", "Le Dieu Noir et le Diable Blond" (Deus e o Diabo na Terra do Sol) sont considérés par des critiques et des réalisteurs du monde entier comme des films qui méritent figurer sur les listes des plus grands films de l'histoire du cinéma.
Certains Glauber Rocha sont très très étranges, et agaçants parfois.
Chez lui il y a un peu de western, de Néo-Réalisme italien et de Godard. C'est un cinéma très métaphysique, mais en même temps "régionaliste", et si le spectateur ne connaît rien de l'histoire du Brésil, c'est un peu difficile de l'apprécier dans son ensemble. Mais ça reste universel quand même.
"Terre en Transe", que j'ai pu voir à Toulouse, parle de la dictature.
J'ai pu voir aussi à Toulouse un film qui a eu un grand retentissement au Brésil:
"Os Cafajestes" (qu'on pourrait traduire par "Les Salauds"). Je trouve ce film impressionant, et un peu nihiliste, dans son portrait d'un triangle amoureux bourgeois un peu à la dérive.

Glauber Rocha (considéré souvent au Brésil comme notre plus grand cinéaste) n'est pas mon préféré. J'aime les plus "classiques" comme Nelson Pereira dos Santos ("Vidas Secas"), Walter Hugo Khouri ("Noite Vazia" - Nuit Vide), Ruy Guerra ("Os Cafajestes", "Les Fuzils").

Le cinéma brésilien est très riche (il a plus de cent ans, comme le cinéma tout court). Mais ce qu'on a fait entre à peu près 1955 et le début des années 80 est particulièrement remarquable.

Aujourd'hui je suis un peu déçu par le cinéma brésilien, même si de temps en temps quelques films intéressants sortent. A mon avis on manque actuellement de scénaristes intéressants. Et le poids de la télé sur la production actuelle fait que seul des comédies bêtes, où des films trop "comme il faut", mais sans âme, arrivent à trouver une place au soleil.
Mais il paraît que ça change. J'espère....

Vous avez peut-être entendu parler de "Pixote - La Loi du Plus Faible" (1980). C'est l'un de mes films brésiliens préférés, et à mon avis un immense chef-d'oeuvre du cinéma. C'est très dur, et très humain.

Kfigaro, tu pourrais déplacer ces commentaires dans un post "Cinéma Brésilien".....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 2:05

Oui le "Dieu noir et le Diable blond" c'est celui qui m'a laissé le plus de souvenirs, et effectivement il vaut mieux connaitre l'histoire du Brésil ! Et les films de Guerra ou Dos Santos, j'en entend beaucoup parler mais pour les voir, si on habite pas Paris c'est coton...
Quand à Pixote, tu as mille fois raisons ! Je l'avais honteusement oublié celui-là, et pourtant quel choc !
Il est globalement trés dur d'ailleurs le cinéma brésilien non ?
Et j'imagine que ça doit être difficile de produire du cinéma au Brésil, quand on voit l'essor des teles novelas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 2:07

Et cette affiche de Vidas Secas me donne vraiment envie de le voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 16:34

Paris, c'est le paradis des cinéphiles! Smile
Mais à la cinémathèque de Toulouse de temps en temps on arrive à voir un classique brésilien. Je dis bien, de temps en temps....
J'ai vu "A Falecida" (Léon Hirzsman), "Deus e o Diabo na Terra do Sol", "Terre en Transe", "Orfeu Negro" (bon celui-là est franco-brésilien), "Os Cafajestes" à Toulouse. Il faut surveiller leur programmation.

On trouve dans le cinéma brésilien des films "durs", c'est vrai, mais il n'y a pas que ça. Sans doute, la réalité fournit de la matière à ce genre de film, et effectivement, de bons films ayant une thématique sociale ont pu être réalisés. Mais c'est vrai aussi qu'à l'étranger, dans les festivals surtout, on a appris à ne voir que ça, puisque ça fait "sérieux". On attend toujours à l'étranger le nouveau "Pixote", le nouveau "Central do Brasil" ou le nouveau "Cidade de Deus".
En fait, le public regarde ce qu'ont regardé les festivals, puisque ces derniers sont les principales vitrines du cinéma mondial. Ca vient de là, l'image du cinéma brésilien. Mais avant tout, il y a aussi une certaine image du Brésil qui s'exporte plus facilement.

Quant à la production de cinéma au Brésil, il y a presque cent films par an. Le problème n'est pas tant la production, mais la distribuition.
Le nombre de petits films qui personne ou presque regarde est très important.
Le marché brésilien, parmi les 15 plus importants au monde, laisse peu de place aux films "artisitiques", même si des réseaux d'art et essai existent à Rio, São Paulo ou Belo Horizonte. La plupart des salles du pays passent des films américains ou des films brésiliens commerciaux.
Et comme les projets d'auteur connaissent des problèmes de diffusion, les investisseurs (privés pour la plupart) mettent moins d'argent dans des projets qu'ils considèrent "peu viables". Parfois, même les grands réalisateurs ont du mal a financer leur projets.
Les réalisateurs finissent par faire trop de concessions, et du coup, on a moins d'idées.
Certains arrivent à faire des films hors de ce système, et gardent une certaine indépendance, mais c'est rare.

Mais la situation s'est améliorée, quand on regarde ce qui s'est passé à la fin des années 80 et début des années 90, période où le pays n'a produit que 10 films à peu près, suite à la profonde crise économique qu'a connu le Brésil à ce moment-là (faillite de l'entreprise publique de cinéma Embrafilme), mais surtout à cause d'une politique culturelle catastrophique du gouvernement Collor, on se dit qu'on a connu des périodes plus difficiles.
Aujourd'hui au moins le cinéma brésilien s'est réconcilié avec le public. C'est déjà ça.

Globo, LA chaîne des novelas, s'est mis depuis 10 ans à produire des films. Souvent des films très bien faits, mais sans âme, à mon avis. Ces films produits avec l'aide de Globo arrivent souvent à avoir du succès (marketing très efficace, et présence de grandes stars).

Enfin, le cinéma brésilien n'a pas dit son dernier mot, comme on dit, mais je n'aime pas la situation actuelle, trop molle à mon avis en termes de créativité.

En Argentine, la crise a fini par accoucher d'un cinéma vraiment créatif. Ils ont de grandes difficultés pour produire, mais ils se débrouillent comme ils peuvent, et font des films très bon marchés avec de très bonnes idées.


Dernière édition par le Mar 13 Mar - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 19:05

Merci pour tous ces renseignements précieux Vagner ! Justement j'allais faire le parallèle avec l'Argentine, sans être sur que cela soit pertinent... Parce ce que il est paradoxal c'est que ce pays sorte autant de bons films au moment où ils sont au bord de la banqueroute ! Et en plus des petits films d'auteurs certes, mais vraiment pas intellos...
Sinon pour la cinémathèque de Toulouse, ses horaires sont hélas peu compatibles avec les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Mar - 19:15

Christian a écrit:
Sinon pour la cinémathèque de Toulouse, ses horaires sont hélas peu compatibles avec les miens...
c'est donc d'autant plus étonnant que tu connaisses autant de choses (dans absolument tous les domaines d'ailleurs, y compris en matière de bossa j'en suis certain) car comme tu dis, tu n'as pas des horaires d'étudiants en littérature ou d'universitaires (bien que tes goûts culturels se rapprochent énormément de ce type de personnes)...

J'imagine que tu ne dois pas dormir beaucoup la nuit pour avoir le temps d'ingurgiter autant de connaissances ? (heureux homme !!!) Wink
Revenir en haut Aller en bas
ALEX6
Habitué
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Nice
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 14 Mar - 21:28

Citation :
Certains Glauber Rocha sont très très étranges, et agaçants parfois.
Chez lui il y a un peu de western, de Néo-Réalisme italien et de Godard.
Connaissant mes lacunes en cinéma brésilien, je me suis attaqué récemment au "Antonio das Mortes "de Glauber Rocha, trouvé en dvd pas cher (heureusement !) .
J'ai arrêté au bout de vingt minutes. Je ne comprenais rien !
Désolé, je ne peux pas, je ne peux plus regarder ce genre de films !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 14 Mar - 21:55

Trop chiant c'est ça ?? le truc spécial prise de tête qui affole uniquement des gens comme Christian donc ?
Revenir en haut Aller en bas
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 14 Mar - 22:51

ALEX6 a écrit:
Citation :
Certains Glauber Rocha sont très très étranges, et agaçants parfois.
Chez lui il y a un peu de western, de Néo-Réalisme italien et de Godard.
Connaissant mes lacunes en cinéma brésilien, je me suis attaqué récemment au "Antonio das Mortes "de Glauber Rocha, trouvé en dvd pas cher (heureusement !) .
J'ai arrêté au bout de vingt minutes. Je ne comprenais rien !
Désolé, je ne peux pas, je ne peux plus regarder ce genre de films !

Glauber Rocha, soit on aime soit on déteste! Un peu comme Godard quand il se met à faire des exercices en tout genre. Shocked
J'aime Glauber, même si c'est pas ce que je préfère dans le cinéma brésilien.
Esthétiquement c'est très beau. Mais il faut que je sois dans une bonne journée pour le regarder, sinon, ça ne passe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALEX6
Habitué
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Nice
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 14 Mar - 23:11

Citation :
Trop chiant c'est ça ??

Trop chiant.. je ne sais pas…mais on est projeté dans un univers singulier sans repère narratif conventionnel. On ne sait pas qui est qui, ce qui se passe, si on est au passé ou au présent…un viellard qui se meurt, une procession dans la rue, des personnes qui chantent.. un type avec un fusil..(le héros). On ne relie rien à rien.. c’est agaçant, irritant, dérangeant ...film pourtant estimé des critiques, des cinéphiles, prix de la mise en scène à Cannes ! (hum !)
Et pourtant, j’en ai vu des films « Art et essai », voire underground, rébarbatifs dans ma jeunesse étudiante...
Bon, allez, je suis trop vieux , c'est çà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 14 Mar - 23:37

Tiens, cette description d'ALEX6 m’a fait me souvenir de l'un des rares films brésiliens que j’ai vu dans une cinémathèque.
« Bras Cuba », un film de Julio Bressane. Ce réalisateur ne fait pas partie du Cinéma novo ( il a œuvré dans les années 80. Est-il toujours en activité, je ne sais ). Mais c’est un franc-tireur, un type qui fait des films vraiment marginaux, étranges. Le film que j’ai vu était un film d’époque ( qui se passait au XIXème siècle ) avec des scènes surréalistes à la Bunuel et des délires filmiques à la Godard. C’était vraiment étrange comme film. Difficile à comprendre ( la description sur Rocha pourrait s’appliquer à ce film ), avec des longueurs, mais finalement j’en ai gardé de bons souvenirs.
En tout cas, ça m’avait donné envie de lire le livre dont il était une adaptation ; « les mémoires posthumes de Bras Cuba » de Machado de Assis. Un grand écrivain brésilien du milieu du 19eme siècle. Mais je n’avais absolument pas retrouvé le film en le lisant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Jeu 15 Mar - 16:22

kfigaro a écrit:
Trop chiant c'est ça ?? le truc spécial prise de tête qui affole uniquement des gens comme Christian donc ?

Pour le coup, je suis dans le même état qu'Alex6 quand je vois ce film...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Jeu 15 Mar - 16:37

Alex, je te comprends tout à fait! Rocha peut être très chiant.

Charles, Bressane est LE plus underground des cinéastes brésiliens.
Il est vénéré par certains, et haï par d'autres. Certains de ses films sont cultes, comme "Matou a Familia e Foi ao Cinema" ("Il a été au cinéma après avoir tué sa famille"). Déjà le titre....
Il est toujours en activité, et son dernier film, "Film d'Amour"' a eu de très bonnes critiques au Brésil et à l'étranger. Je l'ai pas vu, mais il avait l'air plus "conventionnel", si ce terme peut s'appliquer à Bressane.
Avant celui-là, je me suis ennuyé à regarder "Saint-Jérôme" et "Nietzsche à Turin".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALEX6
Habitué
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Nice
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Jeu 15 Mar - 21:17

vagner a écrit:
Alex, je te comprends tout à fait! Rocha peut être très chiant.

Smile Merci Vagner de ta compréhension !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Ven 16 Mar - 16:35

La séquence finale de "Deus e o Diabo na Terra do Sol" (1964), de Glauber Rocha, pour ceux qui ne connaissent pas le film:

Deus e o Diabo...

J'aurais bien aimé trouver le célèbre plan-séquence avec le fameux baiser au son des Bachianas n. 5, de Villa-Lobos. Pas trouvé.... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Ven 16 Mar - 18:23

Merci Vag, ça fait un peu western je trouve...

et ça me fait penser que j'avais déniché l'été dernier la BO de ce film - et que j'ai jamais eu le temps de l'écouter... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 100 plus belles musiques classiques de Cinéma
» Cinéma 4D - Sammy
» Quizz cinéma
» Cinéma
» Les B.O. du cinéma bis italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: