Toutes les musiques du Brésil
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 20 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 12:26

Je sais que notre ami Vagner est très occupé actuellement et peut-être n’a-t-il pas internet là où il se trouve. Cette traduction est donc provisoire. Il la corrigera et y mettra sa patte plus tard.

Le problème de Maninha est qu’elle mérite quelques explications.
1 – Sur le moment où elle fut écrite : Moment de nostalgie, celui du temps où la dictature n’existait pas encore. Les vers « Depuis qu’il est venu. » et « A me torturer - Qu’un jour il partira, petite sœur - Pour ne plus jamais revenir.. » sont symptomatiques du moment que l'on vivait.
Toute la subtilité se trouve justement dans cette façon de ne pas attaquer de front, mais d’insinuer. Que pouvait dire le censeur ? « Mais, Monsieur, c’est l’histoire d’une petite fille qui raconte à sa sœur qu’un méchant homme vient d’arriver !»
2 – Les vers « Le linge étendu - Fête nationale - Et les étoiles saupoudrées des chansons » se réfèrent à une fameuse chanson de Sílvio Caldas et Orestes Barbosa « Chao de Estrelas » ( années 40 ??) . L’image très forte du toit troué qui laissait passer des rayons de lune et que, distraitement, on marchait sur des étoiles. C'était ces chanson qu'on écoutait à l'époque et qui ont bercé l'enfance de Chico.


Petite sœur
(Maninha)

Tu te souviens du feu de joie,
Tu te souviens des ballons
Tu te souviens des clairs de lune dans les champs
Le linge étendu
Fête nationale
Et les étoiles saupoudrées des chansons
Tu te souviens quand toutes les ritournelles
Parlaient d’amour
Mais je n’ai plus jamais chanté, petite sœur.
Depuis qu’il est venu.

Tu te souviens du jaquier
Le fruit par terre
Des rêves que tu me racontais
Les pas dans la cave, tu te souviens du revenant
Et des âmes parfumées au jasmin
Tu te souviens du jardin, oh petite soeur
Couvert de fleurs
Mais aujourd’hui il ne pousse que du chiendent
Sur le sol qu’il a foulé

Tu te souviens du futur
Qu’on s’était promis
J’étais tellement gamine et je le suis encore
En voulant croire que le jour renaîtra
Simplement parce qu’une rengaine l’a dit
Mais ne me laisse pas comme ça, si seule
A me torturer
Qu’un jour il partira, petite soeur
Pour ne plus jamais revenir..


Dernière édition par le Sam 13 Oct - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 13:09

Dominique a écrit:
Je sais que notre ami Vagner est très occupé actuellement et peut-être n’a-t-il pas internet là où il se trouve. Cette traduction est donc provisoire. Il la corrigera et y mettra sa patte plus tard.
...
Petite sœur
(Maninha)
...

Remarquable travail Dominique ! Very Happy Je ne pense pas que Vagner y trouvera à redire. L'explication était necessaire, car de nos jours la métaphore n'est pas évidente . Mais le message devait être clair pour tous ceux qui vivaient cette époque de dictature.
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 13:42

Il semble que Chico soit aussi l'homme du combat écologique

Passaredo
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 13:53

Zaraké a écrit:
la métaphore n'est pas évidente . Mais le message devait être clair pour tous ceux qui vivaient cette époque de dictature.
Tout à fait.
Pour dribler la censure chacun y allait à sa façon, mais tout le monde comprenait.
Le journal Estado de Sao Paulo remplaçait les articles censurés par des recettes de cuisine. Ainsi si on lisait en première page comment faire de la confiture façon grand-mère on savait qu’il s’était passé quelque chose et il y avait toujours un ami pour décrypter la recette.
Chico a écrit un jour la chanson « Pour vaincre dans la vie il faut dire oui » (Vence na Vida quem diz sim). Censuré il ne s’est pas démonté et a proposé un changement radical « Pour vaincre dans la vie il faut dire non ».
Les gens riaient de ces petits riens.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 14:08

Zaraké
L’excellent song-book de Almir CHEDIAK sur Chico rappelle l’interview hilarante de Chico au sujet de cette chanson (passaredo), construite presque uniquement sur le nom des innombrables oiseaux que l’on trouve au Brésil.
Au journaliste suggérant qu’il devait bien aimer les animaux, Chico répond avec cet humour tout à lui :
« En fait j’ai pris un dictionnaire.
Tu sais j’aime pas très bien les animaux
Au fond j’aime pas les animaux
Pour tout dire, je déteste les animaux »

On ne saura jamais si c’est vrai ou s’il se moquait.
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 9 Sep - 20:39

A mon avis le journaliste en question devait le gonfler Twisted Evil Je ne vois pas Chico faire une chanson au hasard d'un dictionnaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeLun 10 Sep - 0:18

Je ne sais pas ce que dit cette chanson, mais au cours d'un concert, le micro fut coupé volontairement pendant que Chico la chantait avec Gil

Cálice

et le fameux concert en question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeLun 10 Sep - 17:05

J'ai rajouté à l'instant les 2 dernières chansons traduites à la liste...
Revenir en haut Aller en bas
javadd
Grand maître
javadd

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 14 Sep - 17:59

Pendant les vacances, j'ai lu un roman de Chico Buarque : "Budapest". Quelqu'un l'a lu ou pas ? Une étonnante histoire d'un écrivain anonyme mais à succès, partagé entre deux langues et deux femmes à Rio et à Budapest. Une réflexion sur la langue, l'identité et l'écriture. C'est un roman assez sombre bien que souvent très drôle, très pays de l'est comme ambiance, pas si éloigné de Kafka dans l'esprit.

Manifestement la linguistique intéresse beaucoup Chico Buarque. D'ailleurs, je me demande si ça n'est pas une des passions brésiliennes car Caetano est rudement fort en phonétique aussi. Un jour, j'ai lu un article très impressionnant dans lequel Caetano décomposait et analysait la dimension phonétique d'un texte avec des comparaisons entre différentes langues mais je ne sais plus où...
Par ailleurs, on m'a dit qu'un de mes vieux profs de sémiologie, un Argentin qui a travaillé avec Umberto Ecco, donnait actuellement des cours de sémiotique sur la plage à Rio... Donc je me demande si on s'est foutu de moi car j'ai été linguiste dans une vie antérieure ou si cela est possible.
Vagner, à ton avis ?
Faudra que j'essaye de donner quelques cours de pragmatiques discursives sur les plages de Loire Atlantique. J'ai bien peur de faire un bide. Lol
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 14 Sep - 18:35

javadd a écrit:
Vagner, à ton avis ?
Javadd, Vagner est parti vivre en Turquie il y a quelques jours. Il nous a promis de ne pas quitter le forum. Mais il faut lui laisser le temps de s'installer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jabuticaba
Maître
jabuticaba

Nombre de messages : 1253
Age : 57
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeLun 24 Sep - 23:29

Une de Chico que j'adore.Gal la chantait sur scène à l'époque du MTV acoustique, mais hélas on ne la retrouve pas sur les enregistrements CD et DVD.

Chico,

https://www.youtube.com/watch?v=a62maWloQHQ
Revenir en haut Aller en bas
dolaredola
Habitué
dolaredola

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 27/09/2007

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Oct - 13:13

Je remercie Dieu, d' avoir créé les hommes..
Je remercie l'homme d'avoir inventé internet..
Je remercie internet pour avoir enfanté le forum...et je remercie ce forum de m'avoir appris tant de choses sur Chico...ce post est une perle...
avec une mention spé pour Dominique Lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Oct - 15:09

Oui dolaredola, on ne louera jamais assez Domi pour son talent ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Oct - 20:19

jabuticaba a écrit:
Une de Chico que j'adore.Gal la chantait sur scène à l'époque du MTV acoustique, mais hélas on ne la retrouve pas sur les enregistrements CD et DVD.

Chico,

https://www.youtube.com/watch?v=a62maWloQHQ

Je l'ai écoutée 3 fois. C'est un signe mrgreen je sens que je vais l'adorer aussi. Mais que dit il vers la fin de la chanson qui fait applaudir le public ?
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Oct - 20:24

kfigaro a écrit:
Oui dolaredola, on ne louera jamais assez Domi pour son talent ! Wink

Oui, Domi et Vagner sont deux indispensables sur ce forum, des guides, des éclaireurs pour ceux qui ne comprennent pas le portugais comme moi. On raterai la moitié du talent de Chico et de quelques autres s'ils n'étaient pas là Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jabuticaba
Maître
jabuticaba

Nombre de messages : 1253
Age : 57
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 5 Oct - 21:47

Zaraké a écrit:
jabuticaba a écrit:
Une de Chico que j'adore.Gal la chantait sur scène à l'époque du MTV acoustique, mais hélas on ne la retrouve pas sur les enregistrements CD et DVD.

Chico,

https://www.youtube.com/watch?v=a62maWloQHQ

Je l'ai écoutée 3 fois. C'est un signe mrgreen je sens que je vais l'adorer aussi. Mais que dit il vers la fin de la chanson qui fait applaudir le public ?

Zaraké,il faudrait replacer cette phrase dans son contexte et traduire le texte en entier.Pour résumer Chico est dans la peau d'un porte drapeau d'une école de samba .(un titre très honorifique) Il s'adresse à une jeune femme qui faisait partie de cette école,il l'a aimé autrefois.Celle-ci est dans les loges,il lui demande si elle ressent de la saudade de ne pas le montrer,mais de frapper dans ses mains avec entrain,comme si elle était touriste.
Voilà pourquoi le public se manifeste à ce moment de la chanson.

Mais Dominique ou Vagner,nos maitres traducteurs ,s'ils ont un moment ,se montreront peut-ètre intéressé par ce texte de Chico. Wink


Dernière édition par le Sam 13 Oct - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
Zaraké

Nombre de messages : 4239
Age : 69
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeSam 6 Oct - 5:51

jabuticaba a écrit:

Zaraké,il faudait replacer cette phrase dans son contexte et traduire le texte en entier.Pour résumer Chico est dans la peau d'un porte drapeau d'une école de samba .(un titre très honorifique) Il s'adresse à une jeune femme qui faisait partie de cette école,il l'a aimé autrefois.Celle-ci est dans les loges,il lui demande si elle ressent de la saudade de ne pas le montrer,mais de frapper dans ses mains avec entrain,comme si elle était touriste.
Voilà pourquoi le public se manifeste à ce moment de la chanson.

Mais Dominique ou Vagner,nos maitres traducteurs ,s'ils ont un moment ,se montreront peut-ètre intéressé par ce texte de Chico. Wink

C'est très joli comme image mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeSam 13 Oct - 0:35

Je ne sais pas trop comment traduire le Mestre Sala, celui qui accompagne la porte-drapeau de l’Ecole. Je me risque à dire « Maitre de cérémonie », ou peut être devrions nous garder le mot portugais (jabuticaba qu’en penses-tu ???)
Sur youtube vous en verrez plein, comme ici.
https://www.youtube.com/watch?v=DZJoVbMpR-o

Pour le mot saudade qui apparaît dans la chanson, on a déjà parlé de tout ce qu’il englobe. Comme l’a dit jabuticaba, il lui demande que si elle ressent de l’émoi, qu’elle ne le montre pas.
Nous vivons une époque où nous trouvons si commode d’intercaler des mots anglais dans notre conversation, pourquoi ne pas intercaler nous aussi le mot Saudade qui mériterait d’exister tel quel dans la langue française.


Qui t’a vue, qui te voit.
(Quem te viu, quem te vê – Chico Buarque)


Tu étais la plus belle des métisses du bloc
Tu étais la favorite là où j’étais Maître de cérémonie
Aujourd’hui on ne se parle plus mais la fête continue.
Tes soirées sont de gala, notre samba sort dans la rue.


Aujourd’hui le samba est sorti à ta recherche
Qui t’a vue, qui te voit.
Qui ne te connaît pas ne peut pas voir pour y croire
Qui ne t’a jamais oubliée ne peut te reconnaître.


Quand le samba commençait tu étais la plus brillante
Et si on se fatiguait, toi tu continuais
Aujourd’hui nous sommes bien loin de la chaleur de ton déhanché
Tu offres des thés dansants, là où je ne suis pas invité.

Aujourd’hui le samba est sorti à ta recherche
Qui t’a vue, qui te voit.
Qui ne te connaît pas ne peut pas voir pour y croire
Qui ne t’a jamais oubliée ne peut te reconnaître.

Mon samba se liait à la cadence de tes pas
Mon sommeil se berçait à la douceur de tes bras
Aujourd’hui, obstiné, je passe bien devant chez toi.
Pour rappeler qu’il reste de la place dans la baraque et le samba.

Aujourd’hui le samba est sorti à ta recherche
Qui t’a vue, qui te voit.
Qui ne te connaît pas ne peut pas voir pour y croire
Qui ne t’a jamais oubliée ne peut te reconnaître.


Tous les ans je te faisais une métisse de grande classe
De doré je t’habillais pour que les gens puissent t’admirer
Je ne sais pas exactement pourquoi est ce qu’un beau jour,
Qui jouait de princesse a pris goût à la mascarade.

Aujourd’hui le samba est sorti à ta recherche
Qui t’a vue, qui te voit.
Qui ne te connaît pas ne peut pas voir pour y croire
Qui ne t’a jamais oubliée ne peut te reconnaître.


Aujourd’hui je vais samber sur la piste, tu seras dans les loges
Je veux que tu y assistes dans la plus gracieuse compagnie
Si tu ressens quelque saudade, s’il te plait ne le montre pas
Applaudit fortement, fait semblant d'être touriste.

Aujourd’hui le samba est sorti à ta recherche
Qui t’a vue, qui te voit.
Qui ne te connaît pas ne peut pas voir pour y croire
Qui ne t’a jamais oubliée ne peut te reconnaître.


Dernière édition par le Sam 10 Nov - 4:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeSam 13 Oct - 13:35

merveilleux Dominique, même malade, il "assure" encore ! Smile

Je rajoute ça au listing des traductions dès que possible...
Revenir en haut Aller en bas
jabuticaba
Maître
jabuticaba

Nombre de messages : 1253
Age : 57
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeSam 13 Oct - 15:09

Merci Dominique pour cette magnifique traduction ! Very Happy
Le Mestre Sala , c'est délicat à traduire,mais gardons maitre de cérémonie.D'ailleurs il me semble que ces "mestres sala" ,avec leurs somptueux costumes,sont conviés hors défilés,à des séances photos,diverses manifestations,j'ai plusieurs revues "Manchete",spécial Carnaval ,il faudra que je regarde.

Tu as entiérement raison de vouloir garder le mot "saudade ",c'est un sentiment qu'on ne peut traduire.
Lors d'un spectacle, Pierre Barouh justement parlait de ce mot magnifique de la langue portugaise.
Il partage maintenant sa vie entre la France et le Japon , il racontait également que pour les japonais ,le mot " nonchalance "de notre langue est intraduisible,il n'ont pas d'équivalent chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 14 Oct - 13:45

Vous vous souvenez sûrement de l’extrait sur Youtube où, chantant avec Caetano, il avait pris un mauvais départ et avant de corriger avait eu cette réflexion désabusée « Je me demande souvent comment diable j’insiste dans cette profession » Wink

C’est vrai qu’on lui a souvent reproché cette voix, comment dire : particulière.

J’aime chez lui l’humour et l’autodérision.
Si sa mère lui assure qu’il fait quand même du succès quelque part, comprenez Quixeramobim comme Trifouille-les-Oies

Ici par la voix peu médiocre de Marjorie Estiano

http://fr.youtube.com/watch?v=st4I_4EXsGM

Jusqu’à la fin
Ate o fim – Chico Buarque

A ma naissance est venue une fripouille d’ange,
Un chérubin agaçant,
Et qui avait décrété que j’étais prédestiné
A avoir tout faux comme ça;
Déjà dès le départ ma route était tortueuse
Mais je vais jusqu’à la fin.


Encore gamin j’ai abandonné l’école
On m’a déchiré mon carnet de notes.
J’suis pas voleur, j’suis pas bon au foot,
Je supporte pas le clairon non plus.
Un bon futur c’est ce qui ne m’a jamais attendu
Mais je vais jusqu’à la fin.


J’ai quand même entamé quelques progrès
Je suis devenu chanteur de banquet ,
Maman m’assure que je fais un méchant succès
A Quixeramobim.
Je ne sais pas comment tout ce bazar a commencé
Mais je vais jusqu’à la fin.


A cause de trucs qui n’ont rien à voir
On m’a cassé ma bandoline;
Ils ne veulent plus entendre mes fadaises
Et ma voix médiocre;
J’ai pris du ventre, ma mule s’est embourbée
Mais je vais jusqu’à la fin.


J’ai plus de cigarettes, fini l’argent,
Le fléau s’est abattu chez moi.
Ma femme s’est barrée avec l’épicier
Qu’est ce qui sera de moi ?
Je me souviens même plus où j’allais
Mais je vais jusqu’à la fin.


Comme j’ai déjà dit c’était une fripouille d’ange,
Un Chérubin agaçant,
Et qui avait décrété que j’étais prédestiné
A être tout mauvais.
Déjà dès le départ ma route était tortueuse
Mais je vais jusqu’à la fin.
Smile


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeDim 14 Oct - 16:59

Merci Domi, c'est vrai que la voix de la très jolie Marjorie Estiano est franchement tarte (l'influence désastreuse des USA ou de la R'n'B sur le Brésil actuel ?)

voici la version par Chico :
Ate o Fim
Revenir en haut Aller en bas
cesarolavo
Habitué
cesarolavo

Nombre de messages : 271
Localisation : Lille
Date d'inscription : 21/12/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 2 Nov - 16:00

Très bon choix Dominique et traduction très difficille, à mon avis (même si son apparente simplicité nous laisse penser autrement). Cette chanson montre bien le sense d'humour de Chico.
Mais, bon dieu, d'où est-ce que tu a sorti cette Marjorie? Il fallait pas aller aussi loin: rapelle-toi que j'avais déjà publié sur cet fils la version de chico et ney matogrosso, celle-ci imbattable:

Até o fim

Une question: pourquoi as-tu traduit "deu praga no meu capim" par "le fléau s'est abattu chez moi"? Est-ce qu'une version littéralle ne gardarais l'esprit de la version originale d'avantage? En tout cas, c'est plus drôle en portugais, car le malheureux mec récit des petits épisodes quotidiens de sa vie -laissant à nous mêmes d'arriver à la conclusion que "le fléau s'est abattu chez lui". Plus subtile, donc.
Revenir en haut Aller en bas
cesarolavo
Habitué
cesarolavo

Nombre de messages : 271
Localisation : Lille
Date d'inscription : 21/12/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 2 Nov - 16:24

Voilà une de plus belles compositions du binome Jobim-Buarque. C'est un sans fin de modulation. En revanche, je n'ai jamais su ce que Telma Costa fout dans cette chanson. La première fois que je l'ai écoutée, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un enfant.

Eu te amo
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Vétéran
Dominique

Nombre de messages : 488
Date d'inscription : 20/11/2006

Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitimeVen 2 Nov - 17:44

cesarolavo a écrit:


Une question: pourquoi as-tu traduit "deu praga no meu capim" par "le fléau s'est abattu chez moi"? Est-ce qu'une version littéralle ne gardarais l'esprit de la version originale d'avantage? En tout cas, c'est plus drôle en portugais, car le malheureux mec récit des petits épisodes quotidiens de sa vie -laissant à nous mêmes d'arriver à la conclusion que "le fléau s'est abattu chez lui". Plus subtile, donc.


C’est vrai que ce n’est pas évident à traduire :
Mot à mot je traduirais
Praga = Fléau, calamité, catastrophe etc.. Pour choisir fléau je me suis basé sur « as 10 pragas do Egipto » que l’on dit souvent en Français « les 10 fléaux d’Egypte » (ou les 10 plaies d’Egypte)
Capim : Là résidait la grande difficulté par le double sens de capim = foin et/ou pognon.
Qui permet au Brésilien de comprendre que le fléau s’est abattu sur son argent tout en gardant l’idée imagée d’un bien, comme sa parcelle de terre ou son chez soi. En gros chez lui tout s'est cassé la gueule Wink
Pensez-vous tous qu'on pourrait changer par "Le fléau est tombé sur mon pognon" ? ou autre expression ?

Je suis d’accord avec toi que la facture comique de la chanson en Portugais ne résiste pas à la traduction : par exemple « Por umas questoes paralelas » (pour quelques questions parallèles) ça veut bien dire « pour des raisons qui tournent autour de », mais ça n’a pas la saveur de l’expression portugaise.
Tout ça pour dire que c’est une chanson que j’adore mais que sa traduction m’a un peu déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies   Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Spécial Chico Buarque : florilège de chansons et poésies
Revenir en haut 
Page 11 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 20 ... 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Musiques du Brésil :: MPB-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser