AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêveries érotiques estivales façon Gittes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 14:14







à tomber, n'est ce pas ?? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chinook
Vétéran
avatar

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 15:32

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wuwei
Habitué
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 18:30

Cool ces nibards des années 50 !!!! les rêves érotiques vers le point (G)ittes

Plus soft « dans l’eau de la claire fontaine » qui s’accommode très bien jouée « façon bossa » comme de nombreuses chansons de (G)eorges.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 19:17

Sans vouloir contredire madame chinook, ce que mon savoir-vivre légendaire m'interdit, je veux bien regarder les yeux, encore aurait-il fallu couper la photo à bon escient Rolling Eyes


démonstration:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 19:29

oui, mais c'est pas du jeu, là Chet !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 65
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Lun 11 Juin - 22:13

Snoopy a écrit:
Arghhhh....La magnifique paire de... de....

Arghhhhhhh.....

Snoopy, tu te fais du mal.....tu vas finir par péter une durite mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
Maître
avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 13:03

Mais je voulais dire "paire...de jambes" bien sûr... mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueclassique.forumpro.fr/index.forum
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 19:10

Snoopy a écrit:
Mais je voulais dire "paire...de jambes" bien sûr... mrgreen

Christina Ricci aussi a de jolies jambes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 19:47

ah Gittes, tu connais aussi les stars actuelles apparemment ! Wink tu fais vraiment feu de tout bois !
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 21:25

Pour le coup moi je ne sais pas qui c'est ! Une top modèle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 21:36

Christian a écrit:
Pour le coup moi je ne sais pas qui c'est ! Une top modèle ?

C'était la petite môme boulotte qui jouait dans "la Famille Adams. Ou encore l'adolescente que l'on voit dans "Buffalo 66" de Vincent Gallo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagner
Maître
avatar

Nombre de messages : 788
Age : 39
Localisation : Türkiye
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mar 12 Juin - 22:05

J'adore Christina Ricci. Elle a une personnalité incroyable, elle est une grande actrice parfois sous-estimée. Je l'aime depuis son premier rôle dans "Mermaids".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 0:42

Je l'ai raté Buffalo 66... Mais sa tête me dit effectivement quelque chose, j'ai du la voir dans un autre film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
Maître
avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 3:51

Citation :
Christina Ricci aussi a de jolies jambes.

Oui...Surtout de profil... mrgreen

N'empeche c'est marrant que tu parles de Christina Ricci car à l'époque où elle a commencé dans la famille Adam's, je me suis dit "cette gamine elle sera migonne quand elle sera grande". Je sais pas pourquoi j'ai pensé ça parce qu'effectivement à l'époque elle était pas géniale ( d'autant que ce n'était qu'une gamine, ce qui ne m'intéresse pas trop ) mais elle avait déjà un "je ne sais quoi" qui s'est confirmé plus tard. Aujourd'hui elle est pas mal du tout en effet. Tout comme Nathalie Portman d'ailleurs qui est devenue une belle jeune femme.

Meme Charlotte Gainsbourg devient plus présentable en vieillissant. Comme quoi la vieillesse parfois... mrred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueclassique.forumpro.fr/index.forum
Snoopy
Maître
avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 3:58

Sinon, une qui vaut le détour aussi c'est Monica Bellucci...Mamamia!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueclassique.forumpro.fr/index.forum
louise
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 47
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 9:08

ce genre de brune fadasse, mon dieu c'est d'un surfait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 10:07

Snoopy a écrit:
Sinon, une qui vaut le détour aussi c'est Monica Bellucci...Mamamia!!!
de tête, je l'aime pas trop (on est tout de même loin des Claudia ou autres Monica Vitti - je l'adore aussi celle là), mais évidemment avec la photo que tu as mise... Embarassed ahem...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Maître
avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 14:35

louise a écrit:
ce genre de brune fadasse, mon dieu c'est d'un surfait ...

Certes mais je ne crache pas dessus quand même...

ps: J'adore ton avatar à la Fraglle Rock mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueclassique.forumpro.fr/index.forum
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 14:47

louise a écrit:
ce genre de brune fadasse, mon dieu c'est d'un surfait ...

Non à la brune fadasse. Oui à la brune incendiaire. Et RELOREN. Et là je dois dire que j'ai hésité à publier celle-là, j'ai un peu peur que Snoopy n'y survive pas. Mais peut-on survivre à ce genre de femmes? Hein, Carlo?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snoopy
Maître
avatar

Nombre de messages : 596
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 15:49

Arghhh...Avec ce genre de photo il faut donner le bromure qui va avec sinon..... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueclassique.forumpro.fr/index.forum
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 15:59

Snoopy a écrit:
Arghhh...Avec ce genre de photo il faut donner le bromure qui va avec sinon..... Very Happy

Sinon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 16:52

Gittes dis moi, tu fais une vraie fixette sur la belle Sophia ! Very Happy

pas ma préférée pour ma part dans le cinéma italien, mais j'admire son talent bien sur...
Revenir en haut Aller en bas
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 18:11

kfigaro a écrit:
Gittes dis moi, tu fais une vraie fixette sur la belle Sophia ! Very Happy

pas ma préférée pour ma part dans le cinéma italien, mais j'admire son talent bien sur...

Satisfaction des sens avant tout!

Mais la plus belle des actrices italiennes et peut-être de toute l'histoire du cinéma est Lucia Bosé, éblouissante dans "La Nuit" ou dans la "Dame sans Camélias", dans "Cela s'appelle l'Aurore" - aussi belle qu'Ava Gardner dans "Les Tueurs" de Siodmak, de Gene Tierney dans "Laura", de Rita Hayworth dans "Lady of Shangaï", de Liz Taylor dans "Reflections in a Golden Eye", Cyd Charisse dans "Traquenard", Joan Bennett dans "Secret Beyond The Door" et allez, sinon on va dire que je n'aime pas les rousses et les blondes - Gittes ne cite, inconscient, que des brunes - l'inoubliable Jeanne Crain d'"On murmure dans la ville", l'exquise Veronika Lake des "Voyages de Sullivan" ou "I married with a Whitch", Carol Linley dans "Bunny Lake"et, enfin, Michèle Morgan, sidérante atalante, dans "Remorques".

J'ajoute, gourmand toujours, Jacqueline Sassard - "Accident" - et Eleonora Rosssi-Drago, toutes deux réunies dans le pré-Antonionien et suprêmement nocturne et électrique film de Zurlini "Estate Violenta" - extraordinaire scène de la terrasse.

Aujourd'hui, question glamour, c'est la dèche. Je ne vois qu'Isild le Besco et sa fulgurante prestation en sari dans "L'intouchable" de Benoît Jacquot où elle est à se damner. Je sais qu'il est vain de construire des châteaux en Espagne, mais si elle avait déboulé dans les studios de la Paramount ou de la Fox il y a 60 ans, elle aurait embrasé les plateaux et trouvé d'inépuisables et iinnombrables Pygmalions. Finalement, elle a quelque chose de Debra Paget, une beauté irrésistible, d'une indomptable sauvagerie et en soi, comme Anna Karina, un mystère sans fin.



Pour en revenir à L.B, Je me réveille tous les matins en me demandant pourquoi je ne m'appelle pas Ivan Desny. Dur.


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 19:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 18:50

Tu es vraiment incollable ! Comment parviens tu à faire cohabiter ton goût insatiable pour l'hédonisme, la bonne chère, le farniente érotique et la lente langueur amoureuse tout en ayant vu tout ce paquet de films dans le même temps ? à moins que tu parviennes à amener tes conquêtes chaque soir dans plusieurs cinémas d'art et essai pour te taper 4 heures de rétrospectives diverses et variés (années 50, le cinéma italien classique, les années 70, etc...), heureux homme qui ne fraye qu'avec des filles aussi érudites et d'aussi bon goût que lui !! Lol (punaise, j'ai jamais eu cette chance moi ! mince j'ai pas du tomber sur les bonnes !! mrred)

J'adore aussi Isild le Besco (quel regard et quelle bouche !) et c'est vrai que Michèle Morgan est remarquable dans le magnifique "Remorques" de Gremillon - un cinéaste que j'aime beaucoup (hé oui, tu l'as remarqué, je suis plus "blondes" et "rousses" que "brunes" ! Wink)


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GITTES
Vétéran


Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   Mer 13 Juin - 18:58

kfigaro a écrit:
Tu es vraiment incollable ! Comment parviens tu à faire cohabiter ton goût insatiable pour l'hédonisme, la bonne chère, le farniente érotique et la lente langueur amoureuse tout en ayant vu tout ce paquet de films dans le même temps ? à moins que tu parviennes à amener tes conquêtes chaque soir dans plusieurs cinémas d'art et essai pour te taper 4 heures de rétrospectives diverses et variés (années 50, le cinéma italien classique, les années 70, etc...), heureux homme qui ne fraye qu'avec des filles aussi érudites et d'aussi bon goût que lui !! Lol (punaise, j'ai jamais eu cette chance moi ! mince j'ai pas tomber sur les bonnes !! mrred)

J'adore aussi Isild le Besco (quel regard et quelle bouche !) et c'est vrai que Michèle Morgan est remarquable dans le magnifique "Remorques" de Gremillon - un cinéaste que j'aime beaucoup (hé oui, tu l'as remarqué, je suis plus "blondes" et "rousses" que "brunes" ! Wink)

J'ai rajouté Eleonora Rossi-Drago sur mon post précédent, passe-toi "Estate Violenta", tu ne l'oublieras - comme le jeune Trintignan - plus jamais.




Ci-dessous un article du Monde - qui déconne sur la couleur - plutôt dorée - de ses cheveux

La réédition récente du film La Fille à la valise (1958) a révélé pour certains la sensibilité de Valerio Zurlini, grand cinéaste italien des années 1960. La ressortie d'Eté violent dans les salles, film qu'il avait réalisé en 1959, confirme que Zurlini, mort en 1982, est un auteur à redécouvrir.

L'intrigue se situe à l'été 1943. Un jeune homme (Jean-Louis Trintignant), fils d'un dignitaire fasciste, passe ses vacances à Riccione avec un groupe de noceurs insouciants, aux journées rythmées par la pause spaghetti, la bronzette sur la plage et les soirées dansantes. Il tombe raide amoureux d'une femme éblouissante, âgée de 30 ans, mère d'une petite fille, qui vient d'apprendre que son mari, officier de marine, est mort en défendant sa patrie.

Zurlini parlait de "mélodrame doux" à propos de cette passion qui évoque Le Diable au corps de Raymond Radiguet, et qu'il nourrit de souvenirs personnels. Il avait bien connu cette jeunesse insouciante, lui qui, en octobre 1943, s'était engagé, à peine sorti du lycée, dans l'armée de libération de son pays. Et si son choix, en plein chaos, avait été de se soumettre à l'épreuve du courage et de se forger un caractère via ses lectures, il savait le vide culturel qui avait caractérisé cette époque, la peur de se mouiller pour certains, l'inconscience pour d'autres, irréductiblement oisifs et frivoles. Pour ce cinéaste qui n'aura cessé de dépeindre des histoires d'amour impossibles, Eté violent est la démonstration de ce que prouva son maître Tolstoï : "Une histoire privée devient extraordinaire si un événement historique est présent en arrière-fond."

L'idylle entre Carlo et Roberta, la jeune veuve qui résiste à cause des convenances mais se révèle aussi éprise que lui, est compromise par le contexte, les camps dans lesquels ils se situent chacun : lui est sursitaire par piston, fils d'une femme légère (surnommée "la Pompadour") et d'un homme de main de Mussolini ; elle, issue d'une famille stricte qui la chaperonne, et en deuil d'un héros.

UNE EXTRAORDINAIRE SENSUALITÉ

Mais ce qui enrichit le scénario, c'est la complexité de ces deux personnages qui, indépendamment de leur coup de foudre, ressentent une résistance à s'intégrer dans leurs milieux. L'un et l'autre éprouvent le besoin de s'affranchir, d'être maîtres de leurs choix, si bien qu'on arrivera au terme de l'histoire à une sorte d'inversion des rôles, Roberta suggérant à Carlo de déserter et ce dernier, façonné à aller "où va le troupeau", optant dans un sursaut pour le combat sous le drapeau. Eté violent explore avec beaucoup de subtilité les rapports familiaux, les instincts de classe et les dilemmes inhérents à l'opposition entre individualisme et collectif.

Mais le miracle de ce film, c'est que ces considérations sociales sont transcendées par l'extraordinaire sensualité dans lequel il baigne. Cette manière qu'a Jean-Louis Trintignant d'offrir des cigarettes, le regard de jalousie que lance sa prétendue fiancée à Roberta, ces jeux d'ombres sur la maison où les futurs amants vont se rapprocher pour un slow - ô combien troublant -, sur un disque dénommé Temptation, un solo de clarinette, en un corps-à-corps fébrile, joue contre joue, qui prend le spectateur au coeur, figurent parmi les scènes les plus émotionnelles, brûlantes du cinéma.

Premier baiser, frisson coupable. Et ce rendez-vous nocturne sur la plage, l'abandon de Roberta, dos plaqué à une cabine de bain, elle en robe noire aux épaules nues, lui en pantalon clair et pull en V... Le noir et blanc, l'éclat du désir en pleine obscurité : voilà un cinéma disparu, sauf chez Wong Kar-wai - mais le cinéaste chinois attise d'autres liturgies, rétro, tissées de rengaines et de couleurs.

Il faut dire que le rôle de Roberta est tenu par une splendeur : Eleanora Rossi Drago, belle brune aux accents de Lucia Bose, ancienne Miss Italie qui avait tourné auparavant avec Antonioni (Femmes entre elles) et qui abandonna le cinéma en 1970 après avoir capitalisé plus de 80 films sans avoir marqué les mémoires. Pourquoi ?

Film italien de Valerio Zurlini avec Jean-Louis Trintignant, Eléonora Rossi Drago, Jacqueline Sassard. (1 h 40.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêveries érotiques estivales façon Gittes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêveries érotiques estivales façon Gittes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES BO DE FILMS érotiques
» mr mat... quelques dates estivales
» Les Estivales de Saône
» Cette nuit j'ai fait un rêve...
» Le SMS érotique fatal au ministre finlandais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: