AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Beatles, Lennon et McCartney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
OSS 1970
Habitué
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 56
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 11:23

Zaraké a écrit:


Itou..mais c'est parce que j'ai pété la tête de lecture et je ne sais pas si je vais pouvoir en retrouver une.

http://saphirvpc.free.fr/

J'ai fait appel à lui pour une platine trouvée dans une brocante.
le bras d'origine avait été changé malgré ça il me l'a trouvé.
Prix normaux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.com/
OSS 1970
Habitué
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 56
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 12:05

Une critique de: At the speed of the sound


Les Wings n’ont pas chômé entre 1973 et 1976, avec trois albums studio et un triple « live ». Avant de partir pour une énorme tournée mondiale (voir « Wings over America »), ils enregistrent ce disque d’une étonnante limpidité, dont la musique coule avec une telle facilité qu’elle a été assez systématiquement et parfois violemment descendue par la critique. Outre la diversité de l’album et l’ironie avec laquelle McCartney coupe l’herbe sous le pied de ses détracteurs (« Silly Love Songs »), on peut expliquer ce rejet, qui parait dérisoire trente ans plus tard, par l’implication bien plus forte de tous les membres du groupe : Paul laisse chacun chanter au moins un titre et permet à ses deux guitaristes de présenter leur composition.

Un bon moyen de cimenter l’équipe avant une étape décisive ? Certainement, et ce sera une raison acceptable pour pardonner les quelques approximations qui en résultent. On peut oublier le « Cook of the House » de Linda, mais ce n’est pas une catastrophe et le chant de Joe English n’apporte vraiment pas grand-chose. En revanche, Jimmy McCulloch se glisse adroitement dans le costume du patron (pour la seconde fois) pour une chanson coulée dans le moule de Paul, « Wino Junko ». Ironie du sort, elle traite (comme la précédente, « Medicine Jar » sur « Venus & Mars ») de la drogue qui, malgré ces mises en garde répétées, causera sa perte quelques années plus tard.
Denny Laine s’en tire le mieux possible, mais on a déjà l’habitude de sa voix, et il a écrit pas mal de morceaux depuis ses débuts avec les premiers Moody Blues. Son désespéré « Time to hide » sonne juste, et nous offre un double solo, de guitare et d’harmonica, tandis que son interprétation d’un titre de Paul, « The Note You never wrote », se hisse à la bonne hauteur, avec encore beaucoup d’émotion.

McCartney reste cependant aux commandes, il contrôle en douceur, et déploie tout son éventail d’airs ensorceleurs, un peu plus de ritournelles pop, un peu moins de rocks. D’ailleurs il n’en délivre qu’un seul, mais c’est un roc, un incontournable, sans doute celui qui a le plus été sous-estimé de toute sa carrière : « Beware my Love ». Une construction diabolique, une évolution impitoyable, en partant de l’orgue fragile de Linda et de la guitare acoustique, comme pour une petite chanson d’amour tranquille, pour se transformer en orage violent, avec la voix de Paul qui hurle sur un piano débridé. Un délire de plus de six minutes, idéal pour la scène, mais dont la version enregistrée quelques mois plus tard en concert n’atteignait bizarrement pas la puissance de celle de l’album studio…

La maîtrise parfaite des harmonies vocales n’a pas faibli, le rôle de Madame McCartney à ce titre (elle est sublime derrière Denny Laine dans « Time to hide »), comme son jeu de clavier sobre et efficace, doivent être reconnus. Quelques courts solos de guitares, surtout Jimmy, traversent l’album avec une fulgurance qui surprend mais ne s’appesantit jamais (exemple parfait dans « The Note You never wrote »). Les cuivres ne sont pas en retrait, ni trop en avant, ils passent même au premier plan à plusieurs reprises (la fanfare sur « Let ’em in », les saxos pour « Silly Love Song » ou « Time to hide », la trompette de « San Ferry Ann »). L’usage des cordes se limite à souligner le propos par quelques lignes efficaces, sans jamais diluer le propos ou donner un caractère sirupeux quelconque.

Enfin il reste à rappeler le volume énorme de la basse tenue par McCartney, qui sert véritablement de moelle épinière aux deux-tiers des morceaux. A force de détailler ses autres qualités, on finirait par oublier à quel point il développe sur son instrument fétiche un jeu souple et puissant ! Ce disque représente une véritable aubaine pour redécouvrir la basse, s’il en était besoin.
La ballade de rigueur « Warm and beautiful », accompagnée au piano, tient son rang. On peut encore souligner les deux titres iconoclastes, tellement britanniques, « Let ’Em in » avec son rythme militaire, et le punch de « Silly Love Songs », malgré son apparence trop prévisible, une réponse plutôt fine, une de plus, aux déclarations acerbes d’un John Lennon bêtement jaloux.
Après la tournée reprenant l’essentiel des trois albums flamboyants, les meilleurs des Wings, la production de Paul sera plus hétérogène et chaotique pendant plusieurs années, avec quelques hits majeurs et pas mal d’approximations, mais il peut se reposer un bon moment sur ses lauriers du milieu des années 70.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.com/
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 12:33

Beau post, trés documenté Very Happy

Moi celle qui me fait dresser les poils sur les bras c'est

Mull of kintyre

Quel compositeur ce Paul! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 13:30

Oui OSS1970,merci pour cette critique détaillée de l'album.

Zaraké,Mull Of Kintyre,à été enregistré dans la ferme écossaise de Paul avec les cornemuses locales.Ce 45 tours s'est vendu en une dizaine de jours à 1 million d'exemplaires,pour atteindre 3 millions un mois plus tard en Grande Bretagne!

Autre record,en 1979,Paul a reçu un disque de Rhodium pour la vente de 200 millions de disques,soit 100 millions de 33 tours,100 millions de 45 tours,43 compositions vendus à plus de 1 million d'exemplaires chacune,60 disques d'or dont 42 avec les Beatles,17 avec Wings,et 1 avec Billy Preston.
Ce disque Rhodium qui pèse 1,5 kilos a une valeur de 20 millions de livres sterling.
C'était en 1979,depuis les ventes ont légèrement augmentées. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 13:44

jabuticaba a écrit:
Oui OSS1970,merci pour cette critique détaillée de l'album.

Zaraké,Mull Of Kintyre,à été enregistré dans la ferme écossaise de Paul avec les cornemuses locales.Ce 45 tours s'est vendu en une dizaine de jours à 1 million d'exemplaires,pour atteindre 3 millions un mois plus tard en Grande Bretagne!

Ca ne m'étonne pas, cette chanson a du aller droit au coeur de toute la diaspora écossaise, tellement elle est belle mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 14:14

Bravo pour ta détermination à défendre ce disque OSS 1970. Je vais le réécouter du coup.
Je l'ai énormément écouté comme tous les disques de Macca et des Beatles, ensemble ou séparés. C'est peut-être ça qui me rend plus distante aujourd'hui, une impression de ne plus rien découvrir sur des disques écoutés en boucle pendant l'enfance.
Personnellement, concernant la période Beatles, je préfère Lennon pour la voix, l'écriture, la personnalité et... le sublime sourire. Embarassed
Même s'il est évident que la présence de Paul a été très bénéfique à John et inversement.
Pour la période post Beatles, c'est plus compliqué : John, Paul et George ont tous fait d'excellents albums et des mauvais.

Voici une de mes chansons préférées des Beatles, où l'on entend pour la première fois l'influence de la musique indienne qui ne quittera pas George.
Norvegian wood
Les paroles sont typiques de John à cette époque : une anecdote du quotidien, un ton ironique, pas si éloigné de Dylan mais en bcp plus raffiné mélodiquement et moins bavard.
Sur cette vidéo, des images de la tournée américaine des Beatles en 1966, la dernière tournée d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 15:07

Ces images ne sont pas celles de la dernière tournée,Javadd.
Ce sont des images du concert du Shea Stadium,en 65.On reconnait les costumes du concert.
La dernière tournée c'était en 66,le dernier concert au Candlestick Park de Sao Francisco.Le look des Beatles était alors celui de Revolver,les cheveux un peu plus longt, les petites lunettes foncées.
Mais,c'est un petit détail pour les Beatlemaniaques. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 15:28

Pour ma part j'ai vraiment écouté les Beatles il y a quatre ou cinq ans ! Jusque là, je les connaissaient bien sur, mais sans plus. Et puis c'était la musique qu'écoutait mon plus grand frère (8 ans de plus)... J'ai mis un moment à m'apercevoir qu'il écoutait plein de trucs intéressants.
De plus, j'ai vraiment trop écouté de jazz pendant bien trop longtemps, et de manière bien trop unique !

Alors j'aime surtout beaucoup Rubber Soul et Revolver, ainsi que les disques qui ont suivis.

Il me semble qu'on entend encore énormément les Beatles dans la pop / rock d'aujourd'hui, et pas seulement d'ailleurs. Ils ont pas mal influencé aussi pas mal d'artistes noirs américains comme Cody Chessnutt ou Andre 3000.
Alors que les Stones ou autres Doors...


Dernière édition par le Dim 5 Aoû - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 15:53

jabuticaba a écrit:
Ces images ne sont pas celles de la dernière tournée,Javadd.
Ce sont des images du concert du Shea Stadium,en 65.On reconnait les costumes du concert.

Pourquoi tu n'es pas à la plage au lieu de m'embêter avec ces détails, Jabuticaba ? Lol
Je savais que c'était le concert du Shea Stadium mais je croyais que c'était le dernier. Je pensais vraiment qu'ils n'avaient jamais chanté une seule chanson de Revolver sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 16:44

Je vais à la plage tout à l'heure,le soleil tape trop maintenant ,de plus la mer va monter ce soir.J'ai beaucoup abusé du soleil par le passé,de toute manière quelques heures au soleil et je suis déjà bronzé.Pas besoin de rester toute la journée à griller. Smile
ll faudra que je regarde dans l'Anthology,si les Fab Four jouaient Revolver sur scène,pas sur,par contre ils jouaient Paperpack Writer,45 tours paru à la mème époque.
L'une des raisons pour laquelle ils avaient stopés la scène hormis la folie dangereuse de la beatlemania c'était justement la difficulté de reproduire sur scène le travail de plus en plus sophistiqué accompli en studio.
Mais tu sais déjà tout celà Javadd. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 17:03



Ils avaient les cheveux plus longs mais pas les lunettes... En fait, c'est l'époque Day Tripper et Paperback writer, pas de trace de chansons de "Revolver" dans la play list. Effectivement, c'est impossible de reproduire à l'identique "Revolver" avec seulement 3 guitares et une batterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Dim 5 Aoû - 23:07

Très beau livre apparemment.Ils devaient avoir les lunettes dans la poche...
L'année dernière est sortie le disque du projet Love,c'est le cirque du soleil qui avait demanté à George Martin et son fils,de réaliser la musique.Ils ont donc puisé dans le catalogue Beatles,remixé les morceaux,juxtaposé certains(si je ne trompe pas,on emploi le terme "mash up".Certains ont crié au sacrilège,d'autres ont aimé.
J'aime assez le résultat,c'est quand mème George Martin le producteur des Beatles qui a réalisé ce travail.

Voilà 2 exemples,pour rester dans la période Revolver,Tomorrow never knows avec Within you Without you de Pepper's

http://www.youtube.com/watch?v=y1u489DqbMQ


While my guitar Gently Weeps avec des cordes rajoutés par Martin.


http://www.youtube.com/watch?v=_Ne-CaUfiEQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 0:02

kfigaro a écrit:
charles a écrit:
Je sais bien que l’amour rend aveugle, mais là, t’exagères un peu Rolling Eyes . John Lennon et Paul McCartney, c’est quand même le nirvana en matière de chant Pop. Leur palette est très large, du plus délicat ( Julia, Girl, For no one… ) au plus abrasif ( I want you, Helter Skelter, Birthday…). Et les quatre réunis comme sur « because » dans Abbey Road, c’est quand même pas mal, non ?

Des personnes pour réagir à cet excellent post de Charles ? (pour ma part, je connais surtout la période Beatles pour le moment)

J'aurais du être archiviste, pas ingénieur moi. Séquence nostalgie comme dit l'autre:



Julia (une merveille Shocked )

cry for no one (re merveille Shocked Shocked )

I want you (du lourd Twisted Evil )

Helter Skelter (aggrrrrresssif Twisted Evil Twisted Evil )

Birthday (Rock élégant Rolling Eyes )

Because (un planant mythique Sad
Mais enfin, "because the sky is blue, it makes me cry",
quelle gigantesque connerie quand même Shocked )

Ce à quoi j'ajouterai ce titre de ce cher Paul

Blackbird (poétique Smile )


Dernière édition par le Lun 6 Aoû - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristobal
Maître
avatar

Nombre de messages : 903
Localisation : La isla bonita
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 1:16

Moi chuis zallé à la Cavern à Liverpool, et pas toi, tralala... Very Happy Rolling Eyes Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 1:18

Zacharé tu viens de créer une autre chanson des Beatles : "Cry for no one."
Un collage de "Cry baby cry" avec "For no one" ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 1:37

javadd a écrit:
Zacharé .. Wink

Oui je sais, c'est un pseudo à la con n'est ce pas?....... mais c'est Zaraké mrgreen

Ben...je me suis laissé emporté par le texte (qui n'est pas trop idiot pour une fois):

....and in her eyes you see nothing,
no sign of love behind the tears,
cry for no one,
a love that should have lasted years...

...et dans ses yeux tu ne vois rien,
pas un signe d'amour derrière les larmes,
des pleurs pour personne,
un amour qui aurait du durer des années..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 9:24

Sorry, mon cher Zaraké....

Mais désolée aussi : "Because the sky is blue it makes me cry" n'est pas une connerie du tout... Si tu sors de la lecture rationnelle, cela donne par exemple :

- C'est très beau phonétiquement et ça colle parfaitement avec la musique.
- Ça fait planer, c'est une belle image, c'est très évocateur et en plus c'est vrai, la lumière du ciel fait mal au yeux...
- Il y a sûrement un jeu de mot avec blues qui justifie le "it makes me cry."
- Etc...Il y a sûrement d'autres interprétations. Il suffit de se laisser aller. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 12:39

javadd a écrit:
Sorry, mon cher Zaraké....

pas grave

Citation :


Mais désolée aussi : "Because the sky is blue it makes me cry" n'est pas une connerie du tout... Si tu sors de la lecture rationnelle, cela donne par exemple :

- C'est très beau phonétiquement et ça colle parfaitement avec la musique.
- Ça fait planer, c'est une belle image, c'est très évocateur et en plus c'est vrai, la lumière du ciel fait mal au yeux...
- Il y a sûrement un jeu de mot avec blues qui justifie le "it makes me cry."
- Etc...Il y a sûrement d'autres interprétations. Il suffit de se laisser aller. Cool

Enfin, c'est pas du Baudelaire tout de meme, mais c'est pas pour leurs textes qu'on les aime mrgreen

Because the world is round it turns me on
Because the world is round...aaaaaahhhhhh

Because the wind is high it blows my mind
Because the wind is high......aaaaaaaahhhh

Love is all, love is new
Love is all, love is you

Because the sky is blue, it makes me cry
Because the sky is blue.......aaaaaaaahhhh

Aaaaahhhhhhhhhh....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
javadd
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 2840
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 13:12

Zaraké a écrit:

Enfin, c'est pas du Baudelaire tout de meme, mais c'est pas pour leurs textes qu'on les aime mrgreen .

Alors là, pas d'accord Zaraké, les textes des Beatles ne sont pas secondaires loin de là.
C'est vrai, c'est pas du tout du Baudelaire. Mais parfois, c'est assez proche de Lewis Carroll (surtout Lennon), ici, pas si loin de Gertrude Stein et quelquefois il y a un air de famille avec les écrivains la beat generation : procédé de collage, images hallucinées, etc.
Je ne tiens pas à étaler ridiculement des références mais pour moi, ils font partie des très rares chanteurs populaires dont les textes sont vraiment innovants. Pas tous les textes mais quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 13:48

javadd a écrit:
Je ne tiens pas à étaler ridiculement des références
aucun risque avec toi, chère javadd ! Wink de plus ceux qui les "étalent" le font avec ostentation, sans même s'en rendre compte ni surtout en prévenant avant (comme tu le fais toi)... Wink
Revenir en haut Aller en bas
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 14:03

Ne serait-ce point un hommage détourné de Gal Costa à notre cher Paulo et à ses trois camarades ?

Love, try and die

Bon, c’est pas la meilleure prestation vocale de Gal Costa, mais à partir du moment où c’est un délire, tout est permis !!!

P.S : Twisted Evil Twisted Evil arrhhh, ces liens UOL... c'est le 3eme titre sur la page qui s'affiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 14:50

j'ai corrigé le lien, cher Charles ! Wink je m'en souvenais plus mais c'est vrai que ça ressemble comme deux gouttes d'eau aux délires western-ragtime qu'on peut trouver dans le "double blanc" notamment...
Revenir en haut Aller en bas
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 19:15

Zaraké a écrit:
kfigaro a écrit:
charles a écrit:
Je sais bien que l’amour rend aveugle, mais là, t’exagères un peu Rolling Eyes . John Lennon et Paul McCartney, c’est quand même le nirvana en matière de chant Pop. Leur palette est très large, du plus délicat ( Julia, Girl, For no one… ) au plus abrasif ( I want you, Helter Skelter, Birthday…). Et les quatre réunis comme sur « because » dans Abbey Road, c’est quand même pas mal, non ?

Des personnes pour réagir à cet excellent post de Charles ? (pour ma part, je connais surtout la période Beatles pour le moment)

J'aurais du être archiviste, pas ingénieur moi. Séquence nostalgie comme dit l'autre:



Julia (une merveille Shocked )

cry for no one (re merveille Shocked Shocked )

I want you (du lourd Twisted Evil )

Helter Skelter (aggrrrrresssif Twisted Evil Twisted Evil )

Birthday (Rock élégant Rolling Eyes )

Because (un planant mythique Sad
Mais enfin, "because the sky is blue, it makes me cry",
quelle gigantesque connerie quand même Shocked )

Ce à quoi j'ajouterai ce titre de ce cher Paul

Blackbird (poétique Smile )

Dans ta sélection zaraké,inspirée de celle de charles,tu donnes un avantage à Paul au niveau des compositions.

C'est trés bien ainsi, car pour moi Paul était le plus doué et le plus influent au sein du groupe.
Les exemples sont nombreux,prenont par exemple la première rencontre.
Paul avait 15 ans,John 17.Le premier montra au second son incompétence musicale (du moment),en interprétant à la perfection " Twenty Flight rock",et en lui transcrivant le texte exact de Be-bop-a-lula.Lennon fut tellement impressionné,qu'il demanda à Paul de se joindre à lui.
Un autre exemple,sur Sgt Pepper's,le travail de Paul est plus important,et sur Abbey Road encore plus,la succession de morceaux à partir de You Never give me the money,il l'a écrite seul.
Ne parlons pas de Yesterday,Let it be,Hey jude....
John par contre était supérieur,pour les textes,Javadd a raison en ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 19:30

Bon Smile


sans vouloir troller, je suis comment dire quasiment indifférent aux deux figures majeures pour les autres peut-être mais pas pour moi que sont les Beatles et les Rolling Stones


Ne me demandez pas pourquoi, j'en sais rien..... J'accroche pas émotionnellement et c'est tout

Sur ce, je retourne à mes occupations plus pragmatiques Cool
Revenir en haut Aller en bas
jabuticaba
Maître
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 54
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   Lun 6 Aoû - 19:34

Cristobal a écrit:
Moi chuis zallé à la Cavern à Liverpool, et pas toi, tralala... Very Happy Rolling Eyes Cool

Et moi j'ai serré la pince à Paulo,et toi? Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Beatles, Lennon et McCartney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Beatles, Lennon et McCartney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lennon ou McCartney ?
» Lennon et McCartney - A Toot And A Snore
» Lennon Remembers : l’interview inédite
» Les Beatles pardonnés par le Vatican
» Françoise and Paul McCartney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: