AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 23 Mai - 21:48

Christian a écrit:
J'avais vu quelques films du Cinema Novo il y a une quinzaine d'années... Il étaient vraiment trés étranges, trés froids, trés cruels aussi.
Et trés politiques il me semble aussi. J'en garde peu de souvenirs en fait. J'aimerais bien en revoir maintenant.

Dans son Manifeste
Une esthétique de la faim (1965)
Glauber Rocha
rappelle à quel point ce cinéma s'oppose
aux poncifs d'un cinéma pour ventres pleins
et autres bonnes consciences du happy end.

Oui, il s'agit bien
d'un cinéma cru
d'un cinéma
de la violence
et de la faim
qui montre les culs-terreux
et leur misère extrême
dénonce l'exploitation sociale
et l'aliénation politique
sans concessions.

Ce que les militaires au pouvoir au Brésil
au début des années soixante
ne pouvaient accepter de voir
et encore moins de montrer...

Cette scène
littéralement
insoutenable
(âmes sensibles s'abstenir)
extraite de Vidas secas (1963)
de Nelson Pereira dos Santos
mieux qu'un discours
vous mènera au centre
de cette esthétique de la faim
propre au Cinema Novo:
beauté et cruauté de la scène
-la faim en arrière-plan toujours-
tuer son chien
quand on a aussi faim que lui
plutôt que de l'abandonner
incognito au bord d'une route.



Rarement une tragédie n'a été filmée
aussi crûment avec tant de sensibilité
de douceur, d'amour et de lenteur
dans l'horreur symbolique de tuer
un être aimé et innocent.

La mort de Baleine
Morte da Baleia
http://www.youtube.com/watch?v=WriQmEI_EGI


A cadela Baleia, por Aldemir Martins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 30 Mai - 16:42

L'année 1964 marque le triomphe du "Cinéma Novo" hors des frontières du Brésil.
Les participants du Festival de Cannes découvrent
Le dieu noir et le diable blond de Glauber Rocha,
Sécheresse de Nelson Pereira Dos Santos
et Ganza zumba (Carlos Diegues)
tandis que Les fusils de Ruy Guerra,
remportait le Prix spécial du Jury (l'Ours d'argent) au Festival de Berlin.

Deus e o Diabo na Terra do Sol -Glauber Rocha -1964
http://www.youtube.com/watch?v=QEsoB05RjGs

Vidas Secas - Nelson Pereira Dos Santos - 1964
http://www.youtube.com/watch?v=0SpdMkB7Pgg

Os Fuzis - Ruy Guerra - 1964
http://www.youtube.com/watch?v=mMZpb8PX6Ro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 7 Mar - 1:13



J'ai vu ce film aujourd'hui, et j'ai passé un très bon moment ! Very Happy

Un film assez dingue sur des expatriés à Rio, avec beaucoup de comédie et ... un peu de sexe quand même ! Lol

Un bon article de Libé qui résume assez bien le propos.
Rio sex comedy

http://www.youtube.com/watch?v=LjLpVxc6gZ4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 8 Mar - 1:04

charles a écrit:


J'ai vu ce film aujourd'hui, et j'ai passé un très bon moment ! Very Happy

Un film assez dingue sur des expatriés à Rio, avec beaucoup de comédie et ... un peu de sexe quand même ! Lol

J'irai le voir
bien volontiers
quand il passera ici!
mrgreen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 8 Mar - 2:03

Silvio a écrit:

Boudiou, cette jeune actrice est sublime ... je crois bien que j'ai rêvé d'elle cette nuit Lol
C'est son premier film et il y en aura certainement d'autres !
Et pourtant dans le film, il a aussi Irène Jacob, une actrice magnifique à tout point de vue !
D'autres citeront aussi Charlotte Rampling, mais à moi elle m'a toujours fait un peu peur ( à cause de "Max mon amour" peut-être Lol )



je viens de découvrir qu'il existe un blog du réalisateur sur le tournage du film. Mais c'est peut-être mieux de le lire après avoir vu le film ...

http://blog.riosexcomedy-lefilm.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Jeu 7 Juil - 22:15




Si vous êtes réactifs
pas trop zappeurs
et ne travaillez pas demain
- comme moi -
Lol
vous pourrez voir ce soir
jeudi 07/07/2011
sur Arte
à 22h15 (heure locale)

Leonera
Drame argento-brésilien (2008)
de Pablo Trapero
avec Martina Gusman, Elli Medeiros et Rodrigo Santoro

Bande-annonce de Leonera
http://www.youtube.com/watch?v=GxyVs7P1WZY

Vous vous souvenez de Eli Medeiros?Lol
http://www.youtube.com/watch?v=mKsEBJdVvgI

Et de Rodrigo Santoro? mrred
http://www.youtube.com/watch?v=mIFiqYijhjk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Jeu 7 Juil - 22:22

Je m'en vais l'enregistrer,car demain j'ai école !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 25 Sep - 19:09

Le projet artistique de Vik Muniz
concernant la décharge d'ordures
de Jardin Gramacho, aux environs de Rio,
n'est guère questionnable
dans ses bonnes intentions.
http://www.youtube.com/watch?v=sNlwh8vT2NU


Il m'a rappelé le petit film tant de fois primé
de Jorge Furtado sur l'Ile aux Fleurs
autre décharge de Porto Alegre
tristement célèbre.

Au travers de l'histoire d'une tomate,
qui du producteur à la table du consommateur
finit par arriver sur l'île aux fleurs
où elle sera l'enjeu d'une concurrence
- chronométrée -
entre les cochons et les humains
qui y vivent
et s"alimentent de la même pitance
on peut aussi penser
qu'un train peut en cacher un autre
et que sur le sujet
de la misère cachée
les belles ordures
auront encore
longtemps
une odeur.

L'Ile aux fleurs (version française)
Jorge Furtado
http://www.youtube.com/watch?v=cVDxctavOEo

Ilha das flores (1989)
Jorge Furtado
http://www.youtube.com/watch?v=bVjhNaX57iA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 12 Déc - 23:32

Silvio a écrit:
Je viens de revoir à l'instant
Abril despedaçado
(Avril brisé / Behind the sun)
de Walter Salles (2001).

Il est disponible en vidéo.
Si vous le trouvez, ça vaut la peine.
Je viens de le voir : je me disais en commençant que ça n'était "pas un film pour moi". Mais non : magnifique ! C'est d'ailleurs inspiré d'un roman de Ismail Kadaré, un auteur qui a une excellente réputation. Pas sûr que la bande annonce soit très efficace pour présenter le film par contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mar 13 Déc - 8:45

Robinson a écrit:
Je viens de le voir : je me disais en commençant que ça n'était "pas un film pour moi". Mais non : magnifique !

Araignée du soir
espoir!
Lol

Il faut quelquefois
attendre l'heure
le moment
le bon soir.

Je suis heureux de constater
qu'il faut du temps au temps
et que les impressions
premières
peuvent quelquefois se jouer
de nous.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Ven 3 Fév - 14:59

Un cinéaste brésilien auquel je me suis intéressé récemment : Pedro de Andrade, Joaquim de son prénom. En fait seulement deux films m'ont emballé pour l'instant :

- le court-métrage Couro de Gato, qu'on peut voir sur Youtube :
http://www.youtube.com/watch?v=TYRtyEpsPcE

- son dernier film (il est mort qq années plus à tard à 56 ans) : O homem do pau brasil. Une évocation amusante et volontiers délirante du poète moderniste Oswald de Andrade et de son époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
zicodub
Novice


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Filmographie brésilienne vostfr v1   Sam 18 Fév - 10:33

je n'ai pu préciser le réalisateur pour chaque film, mais au moins le sous-titrage possible pour chaque film.
évidemment la vostfr prime par dessus tout quant c'est possible, et ne sont cités que les titres en VO.

Pixote, a lei do mais fraco fra
Corazón iluminado fra
O beijo da mulher… fra
Carandiru fra
Carandiru outras historias (TV) nst
Linha de passe fra
Abril despedaçado fra
Central do Brasil fra
O primeiro dia fra
Socorro nobre (CM) fra
Terra estrangeira fra
A grande arte ptbr
Onde a terra acaba fra
Cidade baixa fra
Eu, tu, eles fra
Casa de areia fra
Gêmeas fra
Filhas do vento fra
A via láctea fra
Tônica dominante ang_esp
Ó Paí, Ó fra
Jenipapo nst
Otávio e as letras fra
Estômago fra
Cinco vezes favela [collectif] nst
Garrincha fra
O padre e a moça fra
Macunaíma fra
Os inconfidentes fra
Guerra conjugal fra
Vereda tropical (CM) fra
O Aleijadinho (CM) fra
O Homem do Pau-Brasil fra
Urubus e Papagaios nst
A maldição do Sanpaku nst
Quem matou Pixote ? ang
Dois perdidos numa noite suja fra
Achados e perdidos ang_esp_ptbr
Olhos azuis fra
Histórias de amor duram apenas 90 minutos fra
A festa da menina morta fra
SuperOutro nst
Eu me lembro fra
O caminho das nuvens ang_esp
O Xangô de Baker Street ang_esp
Olga ang_esp_ptbr
Quase dos irmãos fra
Maré, nossa história de amor fra
Antônia ang_esp_ptbr
Os 12 trabalhos ang_esp_ptbr
De passagem ang_esp
Narradores de Javé fra
O auto da compadecida ang_esp
Lisbela e o prisioneiro ang_esp_ptbr
Romance ang_esp_ptbr
O bem amado ang_esp_ptbr
Nina fra
O cheiro do ralo ang_esp_ptbr
À deriva fra
Um passaporte húngaro fra
Mutum fra
O céu de Suely fra
Madame Satã fra
Viajo porque preciso, volto porque te amo esp
Cinema, aspirinas e urubus fra
Cidade dos homens fra
O preço da paz nst
Viva voz ang_esp_ptbr
Domésticas fra
Cidade dos homens (TV) fra
Palace II (CM) nst
Cidade de deus fra
Bilu e João (CM) fra
Era uma vez ang_esp_ptbr
Dois filhos de Francisco ang_esp_ptbr
As melhores coisas do mundo ang_esp_ptbr
Chega de saudade fra
Bicho de sete cabeças ang_esp_ptbr
Cartão vermelho (CM) nst
Vidas secas ang_esp
Cão sem dono ang_esp_ptbr
Crime delicado fra
O invasor fra
Ação entre amigos nst
Os matadores nst
Baixio das bestas fra
Amarelo manga ang_esp
Sonhos roubados fra
Amores possíveis ang_esp_ptbr
Meninas fra
Pequeno dicionário amoroso fra
Cazuza, o tempo não pára ang_esp_ptbr
Janela da alma fra
Budapeste ang_esp
Ainda orangotangos nst
Estamos juntos ang_esp_ptbr
Rita Cadillac - A lady do povo (doc) ang_ptbr
Paulo Freire Contemporâneo (doc) nst
Dia de festa (doc) fra
Cabra cega fra
No olho do furacão (doc) fra
Latitude zéro fra
O velho - A história de Luiz Carlos Prestes (doc) fra
Verônica ang_esp_ptbr
A grande família fra
O coronel e o Lobisomem ang_esp_ptbr
O bilhete premiado tchi
A espera (CM) tchi
Os Maias (TV) nst
Lavoura arcaica fra
Última parada 174 fra
Caixa dois ang_esp_ptbr
O casamento de Romeo e Julieta fra
Bossa nova ang_esp_ptbr
O qué é isso companheiro ? fra
Romance da empregada ang_esp
Além da paixão nst
Gabriela ang_esp
O beijo na asfalto nst
Amor bandido ang
Dona Flor e seus dois maridos fra
Tati, a garota ptbr
Não se pode viver sem amor tchi
Proibido proibir fra
A cor do seu destino nst
O escolhido de Iemanjá nst
Homens de bem nst
Saneamento básico ang_esp_ptbr
Meu tio matou um cara ang_esp_ptbr
Oscar Boz (CM) fra
O homem que copiava fra
Houve uma vez dois verões fra
O sanduíche (CM) fra
Ângelo anda sumido (CM) fra
Estrada fra
Veja bem (CM) fra
A matadeira (CM) fra
Esta não é a sua vida (CM) fra
Ilha das flores (CM) fra
Barbosa (CM) fra
O dia que Dorival encarou a guarda (CM) fra
Temporal (CM) fra
O maior amor do mundo ang_esp_ptbr
Deus é brasileiro ang_esp
Orfeu ang
Tieta de Agreste fra
Veja esta canção nst
Dias melhores virão ptbr
Um trem para as estrelas nst
Quilombo ang
Bye Bye Brasil ang_esp
Chuvas de verão nst
Xica da Silva ang
Joanna Francesa nst
Os herdeiros nst
A grande cidade nst
Ganga Zumba nst


futurs réalisateurs à venir compléter :

Glauber Rocha, Nelson Pereira dos Santos, Lucia Murat, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanzibar
Maître


Nombre de messages : 876
Age : 61
Localisation : Montreuil sur Gliese
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Sam 18 Fév - 17:35

Par hasard dans une boutique qui vend des CD d´occasion pour la plupart, se trouvait un livre qui parle du cinéma brésilien ( Tome 1 sur 2) .
Je ne savais pas qu´un français avait écrit spécialement sur le sujet. Je l´ai pacouru rapidement et il m´a semblé particulièrement documenté. Mais peut-on en attendre moins quand on lit ce qu´a écrit son éditeur le concernant.
Par contre malgré le respect que je dois à ce monsieur, je m´inquiète si rien de plus complet n´a été écrit au Brésil.


Laurent Desbois

Adaptées d'une thèse soutenue à Paris en décembre 2007, L'Odyssée du cinéma brésilien de l'Atlantide à la Cité de Dieu et sa suite La Renaissance sont le fruit d' une expérience d'une bonne douzaine d'années au Brésil et d'une connaissance intime du monde cinématographique local depuis une collaboration, sollicitée par Serge Toubiana, aux Cahiers du Cinéma. Il n' existe pour l 'instant aucun ouvrage équivalent ni en France ni au Brésil à la fois encyclopédique et accessible, il peut se lire comme un roman (feuilleton) et intéresser autant les cinéphiles que les amateurs ( fort nombreux) de la culture brésilienne et sud-américaine.

adresse email envoyer un mail à l'auteur


Renseignements
Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur en Sciences de l' Art (ex Littérature et Arts du Spectacle) de l' Université de Paris-X Nanterre

Institution de travail :
Rua Hermenegildo de Barros 9 - ap. 1207 Santa Tereza 20240-041 RIO DE JANEIRO BRESIL

Biographie
Citoyen du monde et polyglotte né dans le port de Brest puis étudiant en lettres classiques à la Sorbonne, ce fils de capitaine de vaisseau et descendant de marins et corsaires, Laurent Desbois fut chargé de nombreuses missions linguistiques, pédagogiques et culturelles par les Ministères des Affaires Etrangères, Relations Extérieures, Coopération ou Education Nationale : Maroc (Casablanca), Espagne (Andalousie), Nice, Pologne (Varsovie), Cameroun (provinces anglophones), Ile de la Réunion, Sao Paulo. Collaborateur des Cahiers du Cinéma ou d'O Estado de Sao Paulo, il a publié différents articles ou entretiens de personnalités artistiques. Vit aujourd' hui au pied d'une colline de Rio de Janeiro.
Bibliographie
LA RENAISSANCE DU CINÉMA BRÉSILIEN
De l'Atlantide à la Cité de Dieu
(Second volume) La complainte du phœnix (1970 - 2000)
Laurent Desbois
L'ODYSSÉE DU CINÉMA BRÉSILIEN
De l'Atlantide à la Cité de Dieu
(Premier volume) Les rêves d'Icare (1940 - 1970)
Laurent Desbois


Balzac l 'oeuvre-monde (Chapitre:Splendeurs et Misères de Balzac au cinéma) Editions Estaçao Liberdade, Sao Paulo Brésil 1999 -
Une affaire de pionniers : entretien avec Walter Salles, Cahiers du Cinéma numéro 492- juillet-août 1998
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Sam 18 Fév - 20:08




Le monde est petit
j'ai connu Laurent Desbois
à son arrivée au Brésil en 1998
lorsqu'il travaillait
au Lycée Pasteur
de São Paulo.
Lol


Je l'avais complètement
perdu de vue jusqu'à ce que ton post
me le ramène à la mémoire
et m'apprenne tout à la fois
qu'il vivait toujours au Brésil
s'était installé à Rio de Janeiro
et était l'auteur de ces 2 volumes
qui doivent être passionnants.
Very Happy

Si j'ai bien compris il n'existe pas
d'équivalent
ni au Brésil
ni en France.
Evil or Very Mad

Cela en dit très long sur le chemin
qui reste encore à parcourir
pour constituer en genre
et en histoire collective
ce cinéma pourtant si constitutif
de la ou des cultures brésiliennes.
Shocked



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 19 Fév - 20:35

zanzibar a écrit:
Par hasard dans une boutique qui vend des CD d´occasion pour la plupart, se trouvait un livre qui parle du cinéma brésilien ( Tome 1 sur 2) .
Je ne savais pas qu´un français avait écrit spécialement sur le sujet. Je l´ai pacouru rapidement et il m´a semblé particulièrement documenté. Mais peut-on en attendre moins quand on lit ce qu´a écrit son éditeur le concernant.
Par contre malgré le respect que je dois à ce monsieur, je m´inquiète si rien de plus complet n´a été écrit au Brésil.
...

Je me rappelle avoir feuilleté ces deux bouquins à la librairie du Centre Pompidou.
Ils m'avaient semblé intéressants pour avoir une vue d'ensemble sur le cinéma brésilien, mais effectivement il passait assez rapidement sur les réalisateurs et et les films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 28 Mai - 6:26



Carandiru était la plus grande prison du Brésil, située à São Paulo.
Elle a été inaugurée en 1956 par le maire de l'époque, Jânio Quadros.
Le 2 octobre 1992 s'y perpétue le plus grand massacre de l'histoire carcérale :
111 détenus (certains parlent de 250) y sont tués au cours de la brutale répression d'une révolte par la police militaire.
Le 8 décembre 2002, le gouverneur Geraldo Alckmin commanda la destruction des trois pavillons du complexe carcéral.




Carandiru (2003)
Hector Babenco
http://www.youtube.com/watch?v=Wn4HYrt1-sM

En italien, par défaut,
puisque le lien ci-dessus
a pété un câble! mrgreen
http://www.youtube.com/watch?v=TbVcpZPgHO0





Dernière édition par Silvio le Mer 28 Nov - 9:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 18 Juin - 6:36



Pour ceux qui n'ont pas oublié...
http://bossa-nova.forumactif.com/t1704-olga?highlight=Olga

un très grand film douloureux...

Olga
de Jayme Monjardim (2004)
com Camila Morgado (Olga Benário Prestes)
Caco Ciocler (Luís Carlos Prestes)
e Fernanda Montenegro (Dona Leocádia Prestes).
http://www.youtube.com/watch?v=Fpdmel8zLWk



Dernière édition par Silvio le Mer 28 Nov - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tao
Maître
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Lun 18 Juin - 17:24

Un très beau et émouvant film, qui est sorti ici avril dérnier:



Ici son site internet:

http://www.xinguofilme.com.br/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 1 Juil - 19:49


Palavra (en)cantada
La parole (en)chantée
de Helena Solberg (2008)

Bande annonce
http://www.youtube.com/watch?v=Qh5DpDTI6K4

Dans un pays de forte tradition orale comme le Brésil, la musique populaire peut être un pont vers la poésie et la littérature.
La réflexion sur ce thème est le point de départ du film, dont le scénario épouse le fil des témoignages, des concerts et de la bande son.
Participation de Adriana Calcanhotto, Arnaldo Antunes, Chico Buarque, Lirinha, Lenine, Maria Bethânia, Martinho da Vila, Tom Zé...


Palavra (en)cantada
http://www.youtube.com/watch?v=cMJK0h5WsfQ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
Habitué
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 9 Sep - 19:10

Qqun (un ami Brésilien) vient de menvoyer ce lien vers youtube, où on peut visonner de nbx films brésiliens, peut-être a-t-il déjà été posté, désolée je n'ai pas le tps de lire les dix pages de ce fil (qui pourtant ont l'air très intéressantes, je vais les lire)
Je n'ai pas encore non plus vraiment regardé grand chose de ces films, sauf Antonio das Mortes de Glauber Rocha et il était sous-titré mais ...en Italien.

Je mets qd même le lien pour ceux qui comprennent en VO

Nelly
Films brésiliens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Mer 28 Nov - 9:44

J'en avais déjà parlé...
je ne sais plus quand...
je ne sais plus où...
mais qu'importe le temps...

A ne manquer sous aucun prétexte
de lieu, de temps ou de langue!
Lol

Gilberto Gil
Sobre todas as coisas
(Edu Lobo - Chico Buarque)
http://www.youtube.com/watch?v=sJrv-WpP8bU

Pelo amor de Deus
Não vê que isso é pecado, desprezar quem lhe quer bem
Não vê que Deus até fica zangado vendo alguém
Abandonado pelo amor de Deus


Abril Despedaçado
(Avril brisé)
(Walter Salles, 2001)
http://www.youtube.com/watch?v=Fymn9j1Q5Zg


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   Dim 16 Fév - 21:24

Le rap d' Emicida .. bof, bof   Rolling Eyes 

Mais c'est dans la BOF de ce film d'animation brésilien sorti cette semaine au Brésil :
"O Menino e o Mundo", de Alê Abreu.

Visuellement, c'est superbe !!  Shocked 
Il sera certainement distribué et diffusé par chez nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma brésilien et le cinéma novo : choix de films...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Les 100 plus belles musiques classiques de Cinéma
» Cinéma 4D - Sammy
» Quizz cinéma
» Cinéma
» Les B.O. du cinéma bis italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: