AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Votre parcours musical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Jeu 5 Juin - 23:33

Mes parents non plus n'étaient pas des mélomanes (ou si peu... à peine une dizaine de LPs et K7 en tout et pour tout)... j'ai une question indiscrète Troubadour : ça t'est venu uniquement en écoutant la radio ce goût pour le jazz ou c'est des amis à l'école (ou ailleurs) qui t'ont mis un peu avant le pied à l'étrier ?
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Jeu 5 Juin - 23:47

Uniquement par la radio (j'étais vraiment tout petit, mes parents m'ont raconté que je me mettais près de la radio dès que j'ai su marcher), puis en écoutant des disques et en lisant des bouquins.
Ma culture en la matière a fait un réel bond en avant quand j'ai pu sortir de mon école sur le temps de midi et que j'ai convaincu mon père de prendre une carte de médiathèque mrgreen

Avant d'aller à l'université, je n'ai rencontré aucune personne de mon âge qui aimait le jazz (les plus tolérants se limitaient à ne pas me dire que j'écoutais de la merde).
Idem sur toute la ligne pour la musique classique du reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Jeu 5 Juin - 23:59

Rien d'étonnant, le jazz est aujourd'hui une musique statiquement écoutée et appréciée par "l'élite cultivée et instruite" (ce qui n'était pas le cas il y a 40 ou 50 ans), encore plus que la musique classique d'ailleurs (certaines personnes d'un statut social modeste peuvent parfois apprécier énormément quelques airs classiques, mais presque jamais du jazz difficile et ultra complexe comme Coltrane et co... cf les interviews dans le bouquin de Lahire : "la culture des individus" : c'est édifiant, toutes les CSP modestes interviewiées détestaient le jazz presque sans exception), je te chercherais les dernières stats européennes si j'ai le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:14

Le milieu des amateurs de jazz (européens, ailleurs je ne sais pas) fait preuve d'un élitisme revendiqué dès les années trente, accentué par l'apparition du jazz moderne -délibérément complexe et peu accessible aux non-initiés- dès les années 40, et la volonté des musiciens d'être considérés comme des artistes à part entière.

Maintenant, parler du jazz ou du classique et de leur impact respectif sur les masses n'a pas énormément de sens, tant ces termes recouvrent des choses différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:16

Il faut dire aussi que tellement peu de choses sont faites pour promouvoir le jazz, le classique ou quantité d'autres choses un peu difficiles d'accès qu'il n'est pas étonnant que peu de gens s'y intéressent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:17

Bien sur, il y a du classique genre Rieu et du classique genre Boulez ou Ferneyhough, et pour le jazz c'est pareil, mais bon quelqu'un qui déteste le classique en général (les instruments, le son, etc..) détestera autant Boulez que Rieu... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:19

Oui, mais entre Rieu et Boulez, il y a Bach, Mozart, Beethoven, Schubert et j'en passe... Tout comme en jazz il y a aussi Chet Baker, Duke Ellington, Ella Fitzgerald...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:22

Troubadour a écrit:
Il faut dire aussi que tellement peu de choses sont faites pour promouvoir le jazz, le classique ou quantité d'autres choses un peu difficiles d'accès qu'il n'est pas étonnant que peu de gens s'y intéressent.
Pour le jazz et le classique, il existe tout de même des tas de manifestations en France : concerts pas chers ou gratuits, certains émissions télés comme celles de Zygel (je ne crois pas qu'il existe des équivalents pour le jazz par contre), etc... Wink ) c'est pour la bossa ou pour des musiques souvent archi méprisées et assez peu comprises comme la musique de film qu'il y a encore du pain sur la planche ! (et c'est un emphémisme !)


Dernière édition par kfigaro le Ven 6 Juin - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:24

Christian a écrit:
Oui, mais entre Rieu et Boulez, il y a Bach, Mozart, Beethoven, Schubert et j'en passe... Tout comme en jazz il y a aussi Chet Baker, Duke Ellington, Ella Fitzgerald...
Non, je suis persuadé qu'une personne qui n'a pas envie de faire l'effort de comprendre tel ou tel genre ne fera même pas la différence entre Rieu et du vrai Beethoven (de toute façon j'ai cité Rieu mais c'est un mauvais exemple puisqu'il fait du "digest" de musique classique et qu'il n'invente absolument rien)


Dernière édition par kfigaro le Ven 6 Juin - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:28

Cela dit, je remarque que pas mal de gens de mon âge (j'ai 23 ans) viennent à écouter du jazz par le biais des musiques électroniques.
Des gens comme Amon Tobin (encore un grand brésilien), Jaga Jazzist, The Cinematic Orchestra, Sayag Jazz Machine, Erik Truffaz, Kid Koala, certains morceaux de Laurent Garnier même, parviennent à mener de pauvres fans de musique de machines à écouter -voire même à apprécier- d'affreux coupeurs de cheveux en quatre comme Coltrane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:35

On offre des choses et c'est très bien, mais on n'éduque pas. Pas assez en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:40

Oui tu as raison mais que faire ? plus de musique à l'école ? : pas sûr du tout que ça marche, ça peut même être pire (je recommande à ce sujet un excellent bouquin de Gabriel Cohn Bendit que j'ai dévoré il y a une semaine : "Lettre ouverte à tous ceux qui n'aiment pas l'école", vraiment jubilatoire)...
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 0:47

Aucune idée.

La musique à l'école peut être très bien, comme ça peut être une catastrophe.

Il y a les portes ouvertes des institutions, la possibilité pour les écoles d'assister à des séances d'orchestre ou d'opéra expliquées, les ateliers de musique acousmatique, ...
Le mieux étant évidemment le contact avec des musiciens ou mélomanes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 1:04

Souvenir d'ancien combattant qui vaut ce qu'il vaut : quand j'avais 13 ou 14 ans, j'ai découvert le classique du 20ème siècle comme toi à la radio, et fou de la musique de Bartok (le château de Barbe Bleu), j'avais essayé de mettre une K7 de l'opéra en cours de dessin (la prof nous avait demandé d'amener des musiques pour faire découvrir aux autres), et là je te raconte pas la haine de mes camarades... incapables de comprendre cette musique (en plus appréciée par la prof ! donc l'horreur absolue !! tu imagines ?) pour eux, j'étais devenu un sale lèche-cul qui amène de surcroît une musique de vieux bourge qui plaît aux profs ! Lol Lol

idem quand ils nous ont amenés voir la "Carmen" de Bizet mis en scène par Rosi au cinéma (1984, donc ça date...), je me rappelle que mon pote avait améné un walk-man avec Kiss pour ne pas avoir à subir la bande son ! Lol personnellement j'avais adoré cet opéra mais seulement j'ai fermé ma gueule à la sortie pour ne pas avoir à supporter les quolibets et moqueries...


Dernière édition par kfigaro le Ven 6 Juin - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Troubadour
Novice
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 33
Localisation : Liège
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 1:41

On ne peut pas tout aimer de toute façon...
Puis il y a l'influence des parents -il y aura toujours des types qui diront à leurs gosses que la flûte est un instrument pour les pédales, ou que le classique est chiant, ou que les jazzmen sont prétentieux, ... ou pire encore, qui ne diront rien par ignorance.

Il y a aussi une sorte de très dommageable "conscience de classe" : je me souviens de ma grand-mère qui était émue quand j'ai commencé à jouer du classique (pourtant à un niveau fort modeste), parce qu'elle considérait que je sortais quelque peu de la "condition familiale" : "la grande musique, ce n'est pas pour les gens comme nous", disait-elle souvent (en limbourgeois, je vous le traduit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 6 Juin - 2:10

Très juste, ça peut s'expliquer par "l'imposition culturelle" (avec cette violence symbolique dominante qui va culpabiliser inconsciemment les moins dotés par rapport aux "héritiers" ou aux "favorisés" comme tout simplement les gens qui ont des parents plus instruits que la moyenne), Bourdieu a expliqué tout ça d'une façon très complète (mais complexe) dans ses livres et plus simplement encore dans cette vidéo (découverte ce soir) :
http://fr.youtube.com/watch?v=TGAX4OFy2cs
Revenir en haut Aller en bas
the boy from cacha prego
Novice


Nombre de messages : 8
Age : 46
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Mon "parcours musical"   Ven 21 Nov - 20:52

Bonjour,
Né à la fin de l'année 1970, de parents peu mélomanes, je fus d'abord bercé par la radio. Que de souvenirs : "Africa" de Rose Laurense, les "Voyages, voyages" de Desireless et les "Hush, hush !" de Kajagoogoo entre autres.......Mon frère de 9 ans mon ainé m'a fait découvrir, à l'insu de mon plein gré, les Clash, Sex Pistols, Tuxodomoon, Simple Minds, Cure, Devo, King Crimson, peter Gabriel, B52's, Roxy Music, John Hassel......Albums qu'il trouvait en écumant les disquaires de Nantes et Navarres. Au début du lycée, j'étais à fond dans les Cure, Joy Division, Siouxsie & the Banshees, Sister Of Mercy, The Smiths, la vague anglaise en fait ! Le label 4AD avec Cocteau Twins, Dead Can Dance, This Mortal Coil.....Période assez sombre toutes fois, c'était pas la joie de vivre et les sourires aux lèvres durant les concerts....mais bon, adolescence oblige !
Ensuite, une vague de Hip Hop et de fusion m'a submergé : The Fugees, Roots, YBT, 247 Spyz, Bad Brains, Weapon Of Choice, Red Hot Chilli Peppers, Urban Dance Squad.....
Arrive une période d'environ 2 ans de Blues avec les Albert Collins, Johnny Winter, Luther et Bernard Allison, John Mayall, Hendrix,.......(grosse prise de conscience de la valeur de tous les musiciens, en live chacun y va de son petit solo !)
Ensuite, la musique électronique s'est insinué dans mes oreilles, du Trip Hop au Big Beat : Massive Attack, Chemical Brothers, Junkie XL, Monkey Mafia, Propellerheads, Bra, Fatboy Slim, Thievery Corporation(avec ses sonorités lounge-asian-afro-brazilian), Asian Dub Foundation......Et enfin, la grande vague(que dis-je, mon tsunami !), la deep House, avec des labels comme Large, Seasons et naked Music en têtes de file ; et des producteurs comme Rasoul, Glenn Underground, Kerri Chandler, Blaze, Solar House, Roy Davis jr ...........Les grandes soirées hédonistes sans fin oû l'on partage tous ensemble le sourire aux lèvres l'amour de belles mélodies et de sensuelles vibrations. A partir de ce moment, je m'ouvre à toutes les musiques et grooves en recherchant les samples et bases de la House Music : la Disco, le Funk et la Soul. la disco du label Salsoul, les mixes de Larry Levan, les sélections de Joey Negro. Grâce à des radios associatives nantaises tels que Jet FM et PRUN, animées par de vrais passionnés, les découvertes sont quasi quotidiennes. C'est au contact de ces passionnés de musiques que j'ai attrapé le virus d'écoutes et de recherches. Quels plaisirs rencontrés et toujours renouvelés de découvrir de nouveaux tracks et albums ! (Merci à Pharoah et son magasin Oneness records, les Visiteurs, Dan et la Paradise). Grand respect au label Blue Note qui héberge nombres de productions diversifiées (et à ses ouvertures au Hip Hop par US3 et Madlib et à l'électronique par St Germain) et Verve.
Il y a un instrument que j'adore par-dessus tout, c'est le Rhodes (ou orgue Hammond), donc là, gros "big up" à Marcos Valle lorsqu'il s'installe derrière ses claviers(il y a 1 ou 2 mois était diffusé sur Arte un concert enregistré à Rio avec entre autres Donato et Valle assez jouissif ma foi !)(dans la parenthèse "télévision" je salue vivement une des dernières émissions musicales intéressantes actuelles "One Shot Not" avec Manu Katché, fermé la parenthèse)
Donc, grande estime à des claviéristes comme Stevie Wonder et Amp Fiddler (Charlie Oleg et Gilbert Montagné arrivent loin derrière, hé, hé !). Ensuite en dieu vivant personnel, il y a le vibrationniste Roy Ayers qui est incontournable !
La musique brésilienne, je l'ai découverte aux Transmusicales de Rennes en 1996 avec le bahianais Carlinhos Brown. Concert qui m'a totalement exalté !. De là, je me suis employé à rechercher et écouter différentes productions brésiliennes, avec une préférences pour la samba-soul et funks brésiliens des années 70 : Tim Maia, Banda Black Rio, Chico Gilberto, Caldera, Seu Conjunto.
En Bossa, je reste très accroché à Joâo Gilberto, Jobim, Celso Fonseca, Rosalia de Souza, Sabrina Malheiros (merci aux labels Far Out et Mr Bongo !).
Voilà, j'ai l'impression d'être revenu sur les bancs du collège et d'avoir réalisé une rédaction sur mes dernières vacances, il y a certainement plein d'oublis, mais je n'ai pas envie de me relire. C'était très amusant cette petite page nostalgique, mais trop égocentrique à mon goût. Ainsi voilà de quoi mes oreilles sont nourries et ce que je souhaiterai rencontré sur ce forum ce sont d'autres personnes, d'autres découvertes musicales (peut-être + pointues ou + diversifiées). Je sollicite ainsi vos connaissances et votre amour de la et des musiques et espère humblement vous apporter en retour quelques savoureux échanges.
Life is just a moment, so enjoy it ! (Roy Ayers)


Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 21 Nov - 21:01

Merci et bienvenue ici the boy from cacha prego, j'ai replacé ton long message dans le topic ad-hoc... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zaraké
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4239
Age : 66
Localisation : Toulouse (région)
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 21 Nov - 21:08

Tu es le bienvenu ici the boy from cacha prego

Sacré parcours musical !

Ici on est plutôt au Brésil, mais on parle volontiers de toutes les musiques. Tu devrais y trouver ton bonheur.



Dernière édition par Zaraké le Ven 21 Nov - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Ven 21 Nov - 22:59

Bienvenue garçon de cacha prego (ça veut dire quoi ???).
Si il y a bien une musique à laquelle je suis passé à coté, c'est bien la deep house ! Je ne suis même pas sur de reconnaitre ce style. C'est quoi en fait ?
Parce que de grandes soirées hédonistes ça m'aurait bien plus ça. Sauf que ce "tous ensemble" me fait penser que vous deviez être bien nombreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the boy from cacha prego
Novice


Nombre de messages : 8
Age : 46
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Dim 23 Nov - 11:59

Christian,

Cacha Prego est un petit village de pêcheurs situé à l'extrémité de l'ile d'Itaparica, face à Salvador de Bahia, dans la baie de todos los santos.
C'est le lieu oû tout les 3 ans environ, nous allons avec ma petite famille nous ressourcer.
Tu n'as pu éviter la House music,tout de même, puisant ses racines directement dans le disco (un exemple en France la House disco et un peu pûtassière de Bob Sinclar avec Cerrone). La Deep House est né à Chicago (avec les labels Large, Naked music, Guidance), représentée aussi à Detroit par Moodymann et très singulière aussi à New York (voir les soirées Body & Soul).La Deep House se définit par un tempo plus modéré (110-120 bpm) puisant plus ses racines dans le jazz atmosphérique et la spiritualité de la Soul. Les morceaux sont le plus souvent chantés, les instrus purs invitent encore plus à l'introspection.
Comme nous sommes sur un forum brasilero, je conseillerai l'album de Buscemi (Camino Real).
On peut être tous ensemble dans une soirée à 50 personnes ou à 600 personnes. Le partage et la "communion" n'est pas valorisé par la quantité mais par la qualité.....Certaines de ces soirées existent encore, elles sont de plus en plus rares. Leur public ne répond pas à un diktat de la promotion, mais à une réelle soif de groove.
En allant chercher mes cigarettes(teuh ! teuh! il va falloir que j'arrête!), je suis tombé sur un nouveau magazine musicale : World sound . A la première lecture, c'est écrit par de vrais passionnés..... et connaisseurs ........ à essayer.............!

Tchatchao......!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincry
Novice


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Lun 6 Juil - 12:34

Nouveau sur ce forum, je vais directement m'exercer à l'exercice du parcours musical (pas toujours évident car ma mémoire me joue des tours). Vous allez un peu mieux me connaître comme ça.

Ma passion pour la musique est née avec deux albums : Unplugged In New York de Nirvana et Discovery des Daft Punk. J'étais au collège, 4ème/3ème. Aujourd'hui, je peux encore écouter ces deux albums avec grand plaisir. Auparavant, je n'écoutais vraiment aucune musique.

Ensuite, j'ai exploré les classiques (AC/DC, Led Zeppelin, Otis Redding, Beatles, Rolling Stones, Kinks, Small Faces, Velvet Underground, Jimi Hendrix, Doors...). Puis arrêt dans les 60's et je me passionne alors pour le rock psychédélique. Grand intérêt pour le San Francisco Sound (QMS, Jefferson Airplane, Grateful Dead) puis des groupes moins évidents et les autres scènes (Texas, Boston, Chicago, New-York). Dans le même temps, j'écoute des groupes indie (Libertines, White Stripes, etc.).

Nouvelle phase -> intérêt grandissant pour les sons "mondiaux" : rock espagnol (Los Bravos, Los Brincos), hollandais (Q65, The Motions), tropicalia (Os Mutantes, Gilberto Gil, Caetano Veloso)... et même japonais (Asakawa Maki...). Bien sûr, j'écoute aussi des sons anglais (là je me perfectionne dans les Mods (Creation, Attack, Artwoods) et la musique française (Léo Ferré, Jacques Dutronc, Nino Ferrer, les 5 Gentlemen, Jacqueline Taeib, Stella, etc.).

Le son Mod m'amène à écouter de la soul : à la fois motown et stax puis hi, chess, etc. A ce moment, s'opère la fusion entre rock psychédélique et soul : j'entre dans la période soul psychédélique (Sly & The Family Stone, War, Black Merda, Lafayette Afro Rock Band, Shuggie Otis, Chambers Brothers, etc.). Dans le même temps, j'approfondis l'exploration des autres genres.

Je découvre ensuite le reggae que je ne connaissais que par Bob Marley, la bossa, etc.

Aujourd'hui, je suis dans un trip hip hop (expérimental, abstract).

SYNTHESE

Inclassables -> Jimi Hendrix, The Velvet Underground, Dr. Buzzard's Original Savannah Band
Rock psychédélique -> Quicksilver Messenger Service, White Noise, Dr. John
Jazz -> John Coltrane, Sonny Rollins, Ornette Coleman
Soul/jazz -> Gil Scott-Heron, Nina Simone, Gary Bartz
Soul 60's -> Sam Cooke, Otis Redding, Georgie Fame
Soul 70's -> Bill Withers, Stevie Wonder, Al Green
Soul psychédélique -> Sly & The Family Stone, The Isley Brothers, Shuggie Otis
Soul/folk -> Shawn Phillips, Terry Callier, Donal Leace
Folk -> Nico, Van Morrison, Nick Drake
Pop -> The Beach Boys, The Zombies, The Fallen Angels
Pop française -> Serge Gainsbourg, Le Système Crapoutchik, Ilous
Hip hop : ATCQ, Quasimoto, Ini

Bossa? On verra quand j'aurai plus de connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orangeazul
Novice


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Sam 17 Juil - 17:31

Salut Joachim, le vieux schnoque ! (ihihih)

Tu eux faire equipe avec moi: je crois que je ne connais même pas la moitié de ce qu'ils ont cité. Mais c'est pas grave, puisqu'il y a tant d'autres à citer, à aimer ou même à maudire. ahahah

Je m'intéresse à Chopin, Mozart, Trenet, Brel, Ravel, ... Et bcp d'autres. Tu vois que les parcours se croisent parfois, de façon surprenante..

Bon, je vais continuer à lire vos parcours. Mais je ne sais pas encore si je vais en parler du mien.

Abraços cordiais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martin Colnet
Novice


Nombre de messages : 1
Age : 32
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: salut à tous !    Mer 11 Jan - 21:21

Salut à tous !
Je me rend bientôt à Sao Paulo et je souhaite intégré une école de percussions.
Sauriez-vous m'orienter?
Meilleures voeux à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://issuu.com/leballondigerable
Julos77
Maître
avatar

Nombre de messages : 687
Age : 37
Localisation : Ozoir-la-Ferrière
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Votre parcours musical   Jeu 12 Jan - 16:09

Ouh la la... ATCQ... Sam Cooke .... Al green..... Madlib.... je croyais être le seul ici ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/Jujulos77
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre parcours musical   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre parcours musical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre parcours musical
» Votre Thème musical pour une émission de radio?
» votre parcour scolaire et / ou professionnel
» A chacun son parcours musical!
» Votre historique musical personnel !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autour du forum :: Présentez-vous-
Sauter vers: