AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lusophonie et francophonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Ven 11 Oct - 20:21

Elle avait encore la fraîcheur tropicale de l'anana(s) fraîchement sorti(e) de la cale du cargo...

Voyons deux ans plus tard si elle a progressé :

HK & les Saltimbanks (Feat. Flavia Coelho) - L'étranger

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 58
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 16 Oct - 6:45

Assez génial j'avoue!
Lol 

et pas seulement pour
Flavia Coelho
et encore moins
pour le brave Albert Camus
bien dépassé par cette histoire!
Lol 

Mais cette chanson
nous rappelle à quel point
voyager est nécessaire
et à quel point
il faut ouvrir chaque jour
les volets et les fenêtres
pour aérer l'atmosphère
et voir au-delà de l'arbre
qui cache la forêt.
Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Sam 19 Oct - 12:20

Dom La Nena rajoutant quelques paroles françaises dans  Anjo Protetor (Jonathan Silva / Kiko Dinucci)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Sam 26 Oct - 13:49

Une chanson manquait à cette rubrique :

Gilberto Gil,  absolu maître de la française interplanétaire grammaire : Touche pas à mon pote !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Boebis
Habitué
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mar 19 Nov - 13:44

CHanson de Rodrigo Amarante sur son dernier album Cavalo; mon nom:

Mon nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonjoursamba.tumblr.com/
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Sam 23 Nov - 15:21

zanzibar a écrit:
Peut-on mettre une chanson dans laquelle Alain Barrière a sa part á la suite d´Elis Regina.
Un crime sûrement, mais quand la peine est accomplie, la liberté reprend sa place.

Ou comment ma presque chanteuse favorite du Brésil, avec mon idole de la scéne me font redécouvrir un titre dont je ne supportais pas le duo original. Et puis chacun ses gouts, mais je suis sous le charme de la reorchestration.

Celia et Ney Matogrosso

http://youtu.be/77AGqA8ibBs


Não Se Vá ( moi en tout cas je reste  Very Happy )
(A. Barrière - Vs. Thyna)

Não se vá!
Eu já não posso suportar
Esta minha vida de amargura
Não se vá!
Estou partindo porque sei
Que você já não mais me ama...

Não se vá!
O seu ciúme é o culpado
Desta minha desventura
Não se vá!
O nosso amor não é mais o mesmo
É melhor que eu vá embora...

Não se vá!
Não me abandone por favor
Pois sem você vou ficar louco
É o ciúme que está
Nos separando pouco a pouco...

Não se vá!
Me dê uma chance outra vez
Daqui prá frente tudo vai mudar
Me dê a mão com muito amor
E nova vida vamos começar...
"versão tempos modernos" mrred 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
zanzibar
Maître


Nombre de messages : 876
Age : 61
Localisation : Montreuil sur Gliese
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Jeu 9 Jan - 16:53

Deux langues qui avaient leur centre et aussi leur périphérie, mais pour lesquels le temps a changé la donne.
Je n'avais pas été emporté par la déferlante Stromae, mais je dois dire que pour ce que j'ai lu quand il parle de lui et de la société j'ai beaucoup de respect et je me suis mis très récemment à l'écouter et à le regarder.
Donc son hommage à Cesaria Evora avec en préambule un petit extrait d'un article où il parle d'elle.

Pour le groove, on dit souvent que l'anglais sonne mieux que le français...

Ça m'exaspère ! Non, l'anglais ne sonne pas mieux que le français, le néerlandais, le kinyarwanda ou le lingala [parlé en République démocratique du Congo, NDLR]. Le français est une richesse : c'est quand même la cinquième langue la plus parlée au monde ! On défend une culture. C'est l'autre grande leçon de la génération Aznavour : elle n'avait pas besoin de l'anglais pour aller chanter dans le monde. Cesaria Evora non plus : elle ne parlait même pas le portugais, mais le créole, et cela ne l'a pas empêchée d'émouvoir les gens, moi le premier


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 19 Jan - 21:25

Os Mulheres Negras  : Purquá mecê

[/i]

Sympa !  Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
zanzibar
Maître


Nombre de messages : 876
Age : 61
Localisation : Montreuil sur Gliese
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Lun 3 Mar - 4:30

Quand je suis arrivé à Sao Paulo et que je parlais des cinéastes français qui avaient une certaine notoriété, à part les grands classiques et quelques succès internationaux dont les réalisateurs disparaissaient derrière le titre de leur oeuvre, le nom d'Alain Resnais est souvent revenu.
Ce fut une grande surprise pour moi car je pensais que ce cinéma leur passerait complètement à côté, imaginant que c'était un peu franco-français. Et non  ici fut diffusé ce film devenu presque culte même si c'était surtout les intellectuels qui le plébicitaient. Donc c'est dans cette ville que j'ai découvert "Cœurs" et une certain intérêt pour ce que pouvait être la description d'une certaine société française et un goût pour la mise en scène de ce réalisateur amoureux de dialogues construits.

Source hebdomadaire Veja

Medos Privados em Lugares Públicos teve 130.673 expectadores no Brasil, 90.316 só em São Paulo

Nem Titanic, com Leonardo de Caprio e Kate Winslet, muito menos Avatar e seus seres azuis. O filme que há mais tempo está em cartaz no Brasil é Medos Privados em Lugares Públicos, do diretor francês Alain Resnais (Hiroshima Meu Amor). São nada menos do que 144 semanas ininterruptas, um verdadeiro feito numa época em que a sobrevida de um filme nos cinemas dificilmente ultrapassa um mês.

Longe de ser um blockbuster, o enredo de Medos Privados gira em torno de seis personagens. Thierry (André Dussollier) é um corretor de imóveis - irmão de Gaëlle (Isabelle Carré) -, que trabalha com Charlotte (Sabine Azéma) e tenta encontrar a casa ideal para Nicole (Laura Morante) e seu noivo, Dan (Lambert Wilson). Mesmo desempregado, Dan quer um dormitório a mais no apartamento para ser seu escritório. E em vez de procurar um emprego, prefere perder as tardes no bar onde Lionel (Pierre Arditi) é barman. À noite, Charlote trabalha cuidando do pai de Lionel. As histórias se entrelaçam enquanto neva o tempo inteiro no inverno parisiense. Como um bom filme francês, há muitos diálogos e relações bastante complexas.

Humberto Neiva, professor de cinema da FAAP, atribui a isso parte do sucesso. “É um filme que gera centenas de discussões”, acredita. “Não está tudo pronto, na tela. Não é só entretenimento. Por isso muitas pessoas gostam de assistir mais do que uma vez”.

Outro ponto determinante é o público. Nesses três anos foram 130.673 espectadores no Brasil, 90.316 só em São Paulo. Embora não possa ser comparado aos mais de 2 milhões que Eclipse - o terceiro filme da saga Crepúsculo - conquistou durante os cinco primeiros dias de exibição no país, Medos Privados consegue levar até hoje uma boa quantidade de pessoas ao cinema. Em cartaz apenas no cinema Belas Artes, no centro da capital paulista, a sessão do último sábado, por exemplo, teve 35 espectadores. Nesta terça-feira, foram 24.

“Nunca podia imaginar que faria tanto sucesso”, comemora André Sturm, diretor da Pandora Filmes, distribuidora do Medos Privados. “Virou uma espécie de fetiche mesmo. O cara muda de namorada e vai até lá para rever o filme”. Coincidência ou não, Sturm é também o responsável pela grade de programação do Belas Artes.

Quem ainda não assistiu, não precisa correr. Pode ir calmamente até a locadora mais próxima (o filme já está no catálogo) ou à sessão das 14h40 do cinema mais tradicional da avenida Consolação. Não há uma data prevista para que o filme saia de cartaz. Ao que tudo indica, enquanto existir um espectador disposto, Medos Privados estará lá para recebê-lo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boebis
Habitué
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Lun 21 Avr - 22:55

Chanson très francophile... de la légende de l'underground paulista, itamar assumpção. "Je t'aime plus que Jérome'

Une chanson très drôle chantée par Meta Metal lors de leur passage à paris.



Quero aprender francês
Civilizar me de vez
Traduzir pro brasilês
Destrinchar Jean Paul Satre

Eu quero filosofar
Assistir filme noir
Ler Simone Beauvoir
Napoleão Bonaparte

Esnobar no metier
An luchier no atelier
Entre o sabre e o bacamarte
Pensando Rene Descarte

Quero dizer pra você
O que tenho que aprender
Sobre tudo, sobre arte
Sem entediar-te

Decifrar a sua esfinge
Bem na terra do Luis XV
Decifrar quando se exige
Para impressionar-te

Se não der pela sorbonne
Vai por via telefone
Arco do triumfo, Sé
Michel Platini, Pelé

Je ne sais si tu me plait
Je ne sais si tu me plait
Mais nous deux me plait

Le monde parle francé
Une femme, une pomme
Une serpen, um lobisomem
Uma laranjinha docê

cho chic quando se diz
Que quer morrié em Paris
Comigo no Notre Dame
Mas por mais que enchanté
Au revoir je crie
Je e si você cadê?
Je t'aime mais que o Jerome
Au revoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonjoursamba.tumblr.com/
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Jeu 24 Avr - 0:14

Boebis a écrit:
Chanson très francophile... de la légende de l'underground paulista, itamar assumpção. "Je t'aime plus que Jérome'

...

Pour rester dans l'underground paulista, celle qui fut toute jeune la choriste d'Itamar Assumpçao en compagnie de sa fille Anelis Assumpçao ..

Iara Renno "ma voix"

Son dernier disque n'est pas évident, mais il se révèle au fil des écoutes tout à fait passionnant, un des meilleurs de ce début d'année à mon humble avis.
 Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lusophonie et francophonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: