AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lusophonie et francophonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Jeu 3 Mai - 22:20

Il y a aussi la chanson Paris, de Santos Dumont aos travestis (Aldir Blanc / Moacyr Luz) qui recense des mots français connus des brésiliens.

Ici par le groupe Esh bien inspiré : http://www.youtube.com/watch?v=O9kIMONSaDE

Rosa Passos en a aussi fait une très belle version : http://www.youtube.com/watch?v=SSQ2AmMdEfY

Bon... difficile d'y comprendre sans le texte :

Paris,
uma loura envolta em negligée,
ton-sur-ton e degradé
O meu francês é meio assim
jabaculê
E esse impasse:
me mudar da Vila pra Montparnasse
eu sei que o tempo urge
de verde-amarelo pro beu-blanc-rouge
da Conde Bonfan pro Moulin Rouge
Trés bien, que beleza:
ver o pandeiro tocar a Marselhesa
Pra cada merci beaucoup
eu mando um n'a pas de quoi
e le samba, voilá!
Com mon amour eu vou derreter (Dieu!)
E qu'est que c'est que vous voulez
si la question é remexer
Paris, je t'aime
eu vou voar pra ver

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Jeu 3 Mai - 22:31

Merci Robinson Very Happy Un régal ce titre. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanzibar
Maître


Nombre de messages : 876
Age : 61
Localisation : Montreuil sur Gliese
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Jeu 10 Mai - 0:19

J'étais convaincu que suite au film que je venais de voir, jamais rien ne pourrait être lié au Brésil, si ce n'est l'équivalant alcoolisé du titre du film . Lemon Vodka qui dans le pays qui nous réunit ici serait plutôt de la Caipirinha.
Donc dans ce pays où tombe la neige, le Kurdistan, outre que j'avais trouvé le film touchant, j'avais beaucoup aimé le choix des musiques et des chansons. Et sur Youtube j'avais visionné des vidéos de l'artiste concerné : Koma Hivron



Et puis un titre éveilla mon attention car il était écrit en français. Comme le réalisateur vivait en métropole, j'avais imaginé que peut être le chanteur s'était essayé à la langue française. Pas du tout, il n'y avait que Koma en commun.
Malgré que ce soit du Rap une musique emblématique liait le Brésil et la France, en ne disant surement rien à ceux qui appréciaient la chanson.



Et si l'on fait attention, cette musique ne semble pas prise au hasard car dans une autre vidéo on trouve la bande son associée au nom de Koma



Ai-je raison ? Il me semble que Koma a choisi cette musique pour nous rappeler les difficultés de la vie. Si le film peut apparaitre comme un peu hors du temps, il s'inscrivait dans le monde de la favela et c'était l'habitat du noir, même si le scénario en lui même n'était pas militant pour dénoncer sa situation matérielle.
Là dans la société française, Koma nous questionne sur la place réservée à l'étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 16 Mai - 7:13

zanzibar a écrit:
Là dans la société française, Koma nous questionne sur la place réservée à l'étranger.

Koma:
"on voudrait s'évader"
" c'est comme si nos pieds étaient pris"
"on vit dans l'espoir de sortir d'ici"
"ne pas rester cloué au sol"

Shocked

Un champ sémantique
commun
à bien des humains
de la Favela
à Koma
en passant
par Orphée
noir ou blanc
Rolling Eyes

Qui ne rêverait en effet de voir ses vœux exaucés
contre la simple promesse de ne pas se retourner
avant d'être sorti des vallées de l'Averne
Twisted Evil





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 16 Mai - 8:17

La place de l'étranger dans la société française
est un sujet qui me concerne
beaucoup
Spoiler:
 

Sinon, intéressantes ces trois vidéos...
J'adore le sempiternel inépuisable discours des rappeurs français (est-ce le même au Brésil ?) : avec une touchante naïveté, il transforme en mythe poétique le discours humanitariste de nos/leurs élites. Humanitariste, ou qui se prétend tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Sam 19 Mai - 19:46


Cibelle

Arrête là, menina
Cibelle (part. Seu Jorge)
http://www.youtube.com/watch?v=I4ukiUcAmAc

Un peu de français,
beaucoup de portugais
c'est tout le charme
de la fusion
car chacun y retrouve
ses petits
Lol

Arrête là, menina
Il faut pas forcément s'attacher
Seu amor, hmmm, é tanto
Se não for, você vai se prender
E se for só paixão
Quem se perde é você
Le temps passe vite pour toi
Pra morar num amor que não há
Amor


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boebis
Habitué
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 20 Mai - 12:38

très marrant le sample de Koma! et joli titre. Après une petite recherche , j'ai trouvé ça également:


Manha de canarval (Stan getz & astrud gilberto )a été samplé par Idéal J sur J'ai mal au coeur et Karlito, sur le classique La voie du ghetto,
sampleur http://www.youtube.com/watch?v=7vagfCcia6U
samplé: http://www.youtube.com/watch?v=SZ3-xcBTSFo (c'est une autre interprétation qui a été samplé)

IAM a samplé chico buarque (essa moça ...) dans le titre on ne peut plus brésilien notamment dans l'intro et le refrain: L'école de samba
sampleur: http://www.youtube.com/watch?v=5uw0h6foJSk
Samplé: http://www.youtube.com/watch?v=mLk4EH9FWwI

IAM a aussi samplé Jorge Ben (Ponta de lança africano) sur le titre Bang bang, le riff de guitare.
Sampleur : http://www.youtube.com/watch?v=IFeuz6KNczs
Samplé: http://www.youtube.com/watch?v=gunfjJY6o-Q

Fabe (membre de la scred connexion comme Koma il me semble) a samplé Sergio mendes (Pradizer adeus (to say goodbye)
sampleur : http://www.youtube.com/watch?v=SF9JPYdYaKA
Samplé: http://www.youtube.com/watch?v=MOlEyz8pT9Q

Akhenaton (de IAM toujours décidemment) a samplé Elis regina
http://www.youtube.com/watch?v=uhptASLdfuc (Atras da porta )
http://www.youtube.com/watch?v=x9tjm2f0gVo (à vouloir toucher dieu


Dernière édition par Boebis le Lun 21 Mai - 0:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonjoursamba.tumblr.com/
Boebis
Habitué
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 20 Mai - 12:39

J'ai utilisé la base de donnée http://www.du-bruit.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonjoursamba.tumblr.com/
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 20 Mai - 14:36

Boebis, tu t'es un peu mélangé les pinceaux : le premier lien ne marche pas car couplé au mot sampleur, et le lien de Sergio Mendes reprend la vidéo précédente de Jorge Ben.

Jorge Ben est un terrain de sample extraordinaire ! Ce riff de guitare en témoigne, génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boebis
Habitué
avatar

Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Lun 21 Mai - 0:43

corrigé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bonjoursamba.tumblr.com/
Christian
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 1686
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mar 22 Mai - 1:18

Vous connaissiez ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mar 22 Mai - 6:34

Oui, déjà vu, ici:

Silvio a écrit:
Je me souviens du vent qui hurlait dans les voiles
des peupliers impavides qui défilaient en bord de route
du cri de la murène défiée au creux de son sommeil

Je me souviens que j'aimais déjà Jean-Louis Murat
son ange déchu et son sentiment nouveau
et que je n'ai guère changé d'opinion depuis lors

C'était avant qu'on m'y reprenne, au mitan de l'hiver
à l'heure des doutes qui vous retournent les tripes
mais vous aident à passer le guet en eau profonde.

Insensible
(adapté de Insensatez)
Jean-Louis Murat
http://www.youtube.com/watch?v=SPxw8H4mIwY

Et aussi là:
Lol
Le mendiant à Rio
Jean-Louis Murat
http://www.youtube.com/watch?v=--_h2s4PXC8

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 23 Mai - 7:48

L'amour, toujours!
Lol

A déguster à petites doses
comme cette langue française
qui ne s'étiole dépérit et se fane
que si on cherche à l'emprisonner.
Shocked



L'amour
Ana Cañas
http://www.youtube.com/watch?v=NPRQaweh7Ms

J'ai aimé ma "le soleil" est devenu noir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 23 Mai - 8:39

Silvio a écrit:
L'amour
Ana Cañas
http://www.youtube.com/watch?v=NPRQaweh7Ms

J'ai aimé ma "le soleil" est devenu noir.
Excellent ! Artiste à suivre.

Mais j'avais compris "L'amour est de vanille noire" (ce qui est encore plus poétique)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 23 Mai - 8:53

Robinson a écrit:
Mais j'avais compris "L'amour est de vanille noire" (ce qui est encore plus poétique)...

Excellent! Très beau en effet!
Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zanzibar
Maître


Nombre de messages : 876
Age : 61
Localisation : Montreuil sur Gliese
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Ven 25 Mai - 23:07

Puisque Guy Cormier dans un article du journal du Quebec "Le Devoir" le rapporte ça doit être vrai. Voici donc une Bossa chantée sur le texte original d'un parolier français, par une artiste anglaise sur une variation américaine.

Extrait de l'article du 23/05/2012

"Pas de souci, ils étaient là, dans l’antichambre, volontaires et fans, avec des chansons sur mesure : parmi eux, Ben l’oncle Soul, Benjamin Biolay. « Je n’ai toujours pas rencontré Benjamin, précise-t-elle. C’est vrai que Ton coeur est dans le mien [exquise bossa un brin Bacharach] me convient parfaitement. Je ne sais pas si elle a été faite pour moi, il faudra que je le lui demande. » Avec son gérant de mari Claude Wolff - 50 ans de vie commune, enfants, petits-enfants -, elle a soupesé un tas de possibilités. Craqué pour La vie comme elle passe, ballade sans âge d’un ami des années yé-yé, adorable Adamo : « Elle m’a touchée, cette chanson. Avec mon chef d’orchestre de New York [Grant Sturiale], on l’a complètement refaite. Presque déconstructée [sic]. Ça se dit, ça ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 27 Mai - 8:20

La francophonie n'est jamais aussi proche
que lorsqu'elle surgit un soir par hasard
au fond d'un trou perdu quelque part
au bout du monde comme une rencontre
qu'on n'attendait plus
Shocked

Renato Braz
Ne me quitte pas
(Jacques Brel)
http://www.youtube.com/watch?v=_mhW4pH2yDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson
Maître
avatar

Nombre de messages : 1112
Age : 56
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 27 Mai - 9:51

Populaire cette chanson au Brésil... (Depuis Maysa, il me semble ?)
Je préfère la version de Maria Gadu. Elle a eu la bonne inspiration de délaisser le pathos du texte et de se centrer sur la mélodie.
Ici à la voix-guitare : http://www.youtube.com/watch?v=hCZCFoKa0Pc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/view_play_list?p=B5E76F6B94377FBB
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Dim 3 Juin - 1:35



Hidrocor
Ma chérie
http://www.youtube.com/watch?v=US9ahksQQM4

Todo mundo quer fazer música em francês, pra quê?
Se a gente vive no Brasil e ela pensa em mim em português
Já viu
Isso deve ser coisa dessa nova mpb
Coisa que vimos na televisão
Coisa que é boa pra você
Pr'eu não


É tão difícil conquistar com essa chuva de clichês
Eu acho que "cliché" em si deve ter origem no francês


Então, ma chérie, eu gosto quando o "ma chérie" pra mim
De tudo que ela ouvir, chérie, eu gosto quando o "ma chérie" pra mim
Então, ma chérie, eu gosto quando o "ma chérie" pra mim
De tudo que ela ouvir, chérie, eu gosto quando o "ma chérie" pra mim


E o que atrapalha é ter toda essa pretensão
De querer ser super legal
De querer ser um croissant
Quando você é um pão de sal


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 6 Juin - 6:38



Maria Bethânia e Jeanne Moreau
Poema dos Olhos da Amada
http://www.youtube.com/watch?v=sz8CrFTgHLs&feature=related

Poema dos Olhos da Amada
(Vinicius de Moraes)
http://www.youtube.com/watch?v=yPmz0NMVvBY

Oh, minha amada
Que os olhos teus

São cais noturnos
Cheios de adeus
São docas mansas
Trilhando luzes
Que brilham longe
Longe nos breus

Oh, minha amada
Que olhos os teus

Quanto mistério
Nos olhos teus
Quantos saveiros
Quantos navios
Quantos naufrágios
Nos olhos teus

Oh, minha amada
Que olhos os teus

Se Deus houvera
Fizera-os Deus
Pois não os fizera
Quem não soubera
Que há muitas eras
Nos olhos teus

Ah, minha amada
De olhos ateus

Cria a esperança
Nos olhos meus
De verem um dia
O olhar mendigo
Da poesia
Nos olhos teus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 11 Juil - 1:27



Je ne suis pas très familier avec la BD contemporaine, mais des amis m'ont prêté ce livre et j'ai eut un énorme coup de cœur ! Very Happy Very Happy

Le pitch de Télérama :
"Il ne se passe presque rien dans ce récit de quelque deux cent soixante pages, mais il n'y en a pas une de trop pour donner tout son relief à une quête des origines buissonnière, aléatoire et d'autant plus riche en émotions décisives pour le héros. Simon est un auteur de bande dessinée en panne d'envie. Un bref séjour à Lisbonne le renvoie à des racines familiales dont il ne s'est guère encombré jusqu'alors. Mais le friselis de curiosité va se préciser à l'occasion du mariage d'une cousine en Bourgogne, puis en passant quelques jours chez un cousin lointain, au Portugal.

La clé de ce périple introspectif, c'est que derrière le personnage de Simon se profile Cyril Pedrosa lui-même. La part de fiction que l'auteur du très remarqué Trois Ombres y a injectée importe peu, car la force tout à fait irrésistible de son récit tient au foisonnement de faits vrais, vécus, ressentis, qui font écho à pas mal de doutes et d'interrogations en souffrance. Comme Simon, le dessinateur avance à pas comptés dans son histoire familiale, mal connue, dévoilée par bribes ou par inadvertance, où flottent des images de déracinement et d'exil pour ceux des ancêtres qui ont quitté le Portugal pour ne plus y revenir. La prouesse de Pedrosa est d'aborder cette montagne de questions existentielles par sa face la plus lumineuse, en se jouant des grands mots par une constante légèreté de touche, d'une précision d'autant plus confondante qu'elle s'applique à d'anodines péripéties quotidiennes. Enchaînées d'un trait ondoyant, infiniment séduisant, aussi pertinent dans la captation quasi entomologique du réel que propice aux rêveries impromptues, elles deviennent autant de moments de grâce intime et de vérité universelle mêlées. Pedrosa signe là une œuvre tout simplement magistrale. Jean-Claude Loiseau - Telerama
"

Pas grand-chose à rajouter, il vous faut la lire pour en saisir toute la subtilité. Wink

Quelques pages commenté par l'auteur.

http://www.telerama.fr/livre/cyril-pedrosa-decrypte-trois-planches-de-portugal,74711.php

http://youtu.be/6VotWv_7xp4



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio
Grand maître
avatar

Nombre de messages : 6562
Age : 57
Localisation : Mexico - Mexique
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mer 11 Juil - 8:28

Très intéressant!
Lol


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tao
Maître
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Lun 16 Juil - 14:02



Je viens de lire le livre "Livre"... un très bon roman de José Luis Peixoto qui parle de la migration portugaise en France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3202
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mar 17 Juil - 0:03

hé bein, pas grand-chose de traduit en français pour cet auteur. Rolling Eyes
Dommage, ce "livro" qui a l'air bien intéressant ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tao
Maître
avatar

Nombre de messages : 1247
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   Mar 17 Juil - 1:11

charles a écrit:
hé bein, pas grand-chose de traduit en français pour cet auteur. Rolling Eyes
Dommage, ce "livro" qui a l'air bien intéressant ...


Je crois qu'il est déjà sorti en France, Charles:



"Le Mot de l'éditeur : Livro
Tout commence par la chronique d’une bourgade dans la campagne portugaise, immobile et hors du temps, sous le joug de la dictature de Salazar, et par l’abandon du petit Ilídio, âgé de six ans, laissé un soir près de la fontaine du bourg par sa mère, une couturière « de mauvaise réputation », qui disparaît avec sa valise. Ilídio est recueilli par un maçon au grand coeur, Josué, qui l’élèvera comme son fils.
On suit alors l’enfance et l’adolescence d’Ilídio et de quelques autres personnages, on devine la pauvreté, l’étouffement, et aussi le désir réprimé mais d’autant plus violent. Puis vient le temps des premières amours, compliquées par la dictature, le temps des départs et de l’émigration vers la France.
C’est pour Ilídio, et son ami Cosme, une effrayante expédition à travers les montagnes, traqués par la police portugaise puis espagnole. Et enfin, l’arrivée en France, avec ses chantiers épuisants et ses bidonvilles, où les immigrés sont des ombres qu’on ne voit pas. Mais un jour, Ilídio rencontre Adelaide, son amour de jeunesse…
L'AUTEUR :
Originaire d’un petit village du Portugal, José Luis Peixoto a débuté comme journaliste et critique littéraire, tout en publiant des textes de poésie et de prose. A 26 ans, son premier roman, Sans un regard (Grasset, 2004), porté par une écriture exceptionnelle et un univers bouleversant, lui vaut le prix Saramago. Avec ce livre déjà culte, puis Une maison dans l’obscurité, Peixoto s’impose comme l’un des écrivains les plus doués et enthousiasmants de sa génération. Il est aujourd’hui traduit dans douze langues et publié dans les plus prestigieuses maisons de chaque pays."

Ils ont conservé le titre original... en lisant l'ouvrage tu vas découvrir le pourquoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lusophonie et francophonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lusophonie et francophonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du Brésil :: Autres sujets :: Autres sujets-
Sauter vers: